Ensete ventricosum ‘Maurelli’

november 6th, 2013 · 21 Comments


Nom français:
Ensete ventricosum ‘Maurelli’

Habitat: Afrique de l’Ouest (les hauteurs d’Ethiopie)

Feuille: grande et large, le dessus varie entre vert bordeaux à pourpre et en dessous bordeaux

Stipe: très large et charnu

Fruit: fleurs blanches, bananes sèches et non appétissantes (floraison après environ 5 ans)

Emplacement: ensoleillé, mi-ombre

Croissance: très vite

Hauteur adulte: 4 mètres

Résistance au froid: ne résiste pas au gel (minimum 5°C)

Culture:

L’Ensete ventricosum ‘Maurelli’ est multiplié par la culture in vitro. Pour cette raison, on le trouve en grand nombre sur le marché. Aujourd’hui, on le rencontre même dans les centres de jardinage locaux. Autre avantage de cette multiplication c’ est que son prix est très bas. Grâce à la vitesse de croissance très élevée, même un tout petit Maurelli devient vite considérable. Ce bananier ne forme quasi jamais de rejet sauf quand la plante mère est complètement coupée. Ces petits rejets forment leurs propres racines et peuvent être découpées par la suite. Si vous les laissez tous ensemble, leur croissance stagne complètement. La semence de cette variété n’est pas conseillé, comme la probabilité d’avoir à nouveau la variété Maurelli est de 1 sur 10.000.

Entretien:

Ce bananier à croissance très rapide est très facile à entretenir. En pot comme en pleine terre, il se plaît tant qu’il fait suffisamment chaud, que vous arrosez souvent et que vous lui donnez beaucoup d’engrais.
Un surdosage d’engrais est impossible. Sa couleur varie entre vert bordeaux jusqu’à pourpre selon son emplacement. Le soleil aurait une influence sur la couleur mais les avis sur l’effet exact sont variés. Le Maurelli ne forme que relativement peu de racines et peut donc être gardé dans un petit pot. En revanche, il tombera moins vite à cause du vent, dans un pot plus grand et plus lourd.

Hivernage:

L’Ensete ventricosum ‘Maurelli’ ne résiste pas au gel. Un peu de gel nocturne ne fera pas trop de dégâts mais dès que le gel persiste, le Maurelli est perdu s’il n’est pas protégé. La méthode la plus
adaptée, est de le déterrer et de le rentrer à l’intérieur. Après d’avoir coupé toutes les feuille, il doit être placé à l’envers pendant quelque temps pour que tout l’eau puisse s’écouler des axiles. Après, il peut être placé dans un endroit frais et bien ventilé. Il ne doit pas être arrosé jusqu’au printemps! Dès que la température remonte, vous pouvez sortir le Maurelli sans pour autant que la température soit trop brutale (trop de différence de température). Quand vous apercevez à nouveau la croissance ,vous pouvez à nouveau arroser en commençant doucement.
Consultez également: Comment protéger mon bananier en hiver?

Utilité:

Seulement en Ethiopie, ce bananier est cultivé pour ses rhizomes nutritifs. Ailleurs, il est surtout cultivé pour sa grand beauté.


2009


2010


2011

Réagir?»

  • Réaction de pascal — 20 augustus 2014 20:08

    bonsoir je vois que vous avez fait un semis d’ensete maurelii, où avez-vous trouvé les graines ?

    merci


  • Réaction de lapalmeraie — 21 augustus 2014 06:10

    Bonjour

    La plantule que vous voyez sur la première photo n’est pas le résultat de l’une de mes semence mais issue de la culture artificielle de tissus comme tous les Maurelli’s sur le marché. Acheté à cette taille pour quelques Euros donc. A ce jour le Maurelli et devenu beaucoup plus courant et peut on le trouvé même dans les centres de jardinage.

    De graines specifiques du Maurelli n’existent pas! Il s’agit purement d’une variation génétique non stable que se produit que très rarement. Même avec les graines produit sur un Maurelli vous obtenez donc à nouveau le Ensete ventricosum normal (vert).

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Luc Forest — 21 oktober 2014 22:11

    Bonjour,

    J’habite Montréal au Québec et il y a une heure à peine en me promenant dans une ruelle de mon quartier j’ai aperçu un bananier identique au vôtre mais de taille un peu plus petite, disons 3 mètres de haut. Il est planté dans une cour arrière sur un petit terrain très ombragé et malgré tout il a a très bien développé son feuillage et sa coloration est très pourpre. Normalement à cette date-ci de l’automne nous avons déjà subi quelques gels mais cette année c’est exceptionnel, rien encore mais ces jours-ci nous les températures nocturnes frôlent le zéro. Ce bananier est encore magnifique malgré les derniers jours aux températures faîches. Quand vous dites que l’hiver vous entrez votre bananier,est-ce que vous le laissez dans une pièce froide? Vous dites en enlever les feuilles mais est-ce que vous laissez la tige principale? Ici au Québec, les cannas ne résistent pas aux hivers. Comme ils ressemblent un peu aux bananiers est-ce que vous diriez qu’on peut procéder de la même façon? Habituellement on entre les cannas à l’automne, on les laisse sécher, ensuite on coupe la tige centrale en ne laissant que quelques centimètres. On les laisse ainsi, dans un endroit sec et si possible frais où il ne gèle pas et au printemps on les plantes à nouveau en pot dès le mois d’avril pour ensuite les transférer au jardin vers la fin mai ou le début juin. Sinon on les plantes directement au jardin si on n’est pas trop pressé de les voir se déployer. Diriez-vous que c’est la même procédure pour les bananiers? Merci bien de prendre le temps de me répondre.


  • Réaction de lapalmeraie — 23 oktober 2014 15:47

    Bonjour

    Un Ensete ne possède pas de rhizomes comme le Canna. Il ne peut donc pas se régénérer rien qu’à base de ses racines.
    Comme il ne résiste absolument pas au gel il faut donc le rentrer au plus vite avant que l’hiver arrive. Pour économiser de la place on coupe les feuilles. Si possible il est conseillé de laisser soit la moitié soit rien que les nervures parce que durant l’hiver les tissus sèchent toujours un peu. En laissant les feuilles/nervures, le tronc reste intacte. Durant cet hivernage il doit rester au sec. Il ne faut surtout pas arroser. Au printemps vous empotez le Maurelli et vous le placez au chaud et à la lumière. Seulement quand la croissance reprend, vous reprenez tout doucement l’arrosage.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Rudi — 28 augustus 2015 11:23

    Bonjour quelqu un peux t il m’aider je possède un
    Un bananier et le bout des feuilles jaunisses et sèches que dois je faire. Merci de m aider


  • Réaction de lapalmeraie — 28 augustus 2015 12:15

    Bonjour

    Pour mieux vous aider il me faudra plus d’information.
    Est-ce qu’il s’agit d’un bananier en pot ou en pleine terre? Intérieure ou Extérieure? Son emplacement?
    Est-ce qu’il s’agit d’un Maurelli ou d’une autre espèce?
    Pouvez vous m’indiquer également en gros comment vous l’entretenez.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Francois Ulric — 17 september 2015 21:16

    OMG !!!
    Bonjour,
    J’hallucine quand a sa croissance rapide sur tes photos.
    J’ai 2 Maurelli, ils mesuraient 15cm au printemps, et aujourd’hui environ 70cm a vue d’œil.
    Tu dis, que en pot, il ne forme pas beaucoup de racine.
    Mais en terre est ce le même cas ?
    le déterrer trop tard peut être fatal mais est ce que trop tôt peut être mauvais ? (nous habitons la même zone, quand les rentrerais tu ?)
    Merci


  • Réaction de lapalmeraie — 18 september 2015 08:32

    Bonjour Ulric (je viens de me rendre compte que je t’ai appelé par ton nom de famille dans mes autres emails, désolé)

    Cette plante est en effet bluffante!
    Même en pleine terre il ne forme que relativement peu de racines.
    Il suffit de le déterrer juste avant l’arrivé du gel et n’oublie surtout pas de le laisser écouler quelque temps avant de le rentrer.

    Malheureusement il n’existe pas de date fétiche, il faudra donc suivre la météo méticuleusement pour estimé quand il est temps d’agir.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de sylvain pilon — 27 september 2016 02:37

    bonjour j’ai un musa maurelli et un basjoo qui vont passer l’hiver sous les lampes haute pression mh j’aimerais savoir j’ai l’intention de les planter en terre le printemps prochain ,est ce qui a danger pour bruler le bananier au soleil merci de votre conseil


  • Réaction de lapalmeraie — 27 september 2016 06:19

    Bonjour

    Oui il y a ce risque mais ce n’est pas trop grave car les feuilles formées à l’intérieur ne résisteront probablement quand même pas au vent. La vitesse de croissance du bananier fait que très vite de nouvelles feuilles sont formées.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Aurél — 30 maart 2017 21:03

    Bonjour, j ‘ai 3 Ensete ventricosum Maurelli qui ont passer l’hiver a l’abri dans une véranda ouverte.
    ils ont le coeur (marron noir) et sentent le pourri.
    il y en a un que j’ai couper a ras le sol , que me conseillé vous de faire pour les autres ??
    Merci de votre réponse


  • Réaction de lapalmeraie — 31 maart 2017 08:15

    Bonjour

    Je pense que soit ils ont hivernés trop mouillé soit qu’ils ont quand même du subir un peu de gel?
    Enfin, celui que vous avez du couper à ras, mettez le de côté. Avec un peu de chance le rhizome produira pleins de petits rejets.
    Pour les autres, coupez la partie pourrie et placez le au chaud sans arroser! Donnez seulement un tout petit peu d’eau quand la croissance aura repris et augmentez les arrosages graduellement.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Aurel — 31 maart 2017 11:03

    Bonjour merci pour votre réponse , ils sont en pot et j avais recouvert le tronc de tas de feuilles et paille. La actuellement ils sont dehors car nous avons une temperature de 20 degrés. J ai mis de l engrais et arrosé, peut etre que je n aurais pas du. Le bananier que j ai couper , et noir dans le coeur. Les autres ils leurs reste environ 10cm de stipe. Que doit je faire ? Les laisser ou les couper a ras ?
    Je veux les sauver. C est pour cela que je vous demande conseille.

    Cordialement


  • Réaction de lapalmeraie — 31 maart 2017 13:23

    Bonjour

    En effet, avec le Maurelli il faut toujours attendre que la croissance reprend avant d’arroser à nouveau justement pour éviter qu’il pourrisse. A vous de voir si le terreau n’est pas trop mouillé et qu’il peuvent rester ainsi ou bien si vous les rempotez dans un terreau sec. Gardez les au chaud et au soleil et à l’abri de la pluie et patientez.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Lilou — 21 juni 2017 02:23

    Bonjour,
    J’ai acheté des graines vilmorin de musa ensete (photo d’un ventricosum sur l’emballage) et j’ai obtenu une dizaine de plants de bananiers.
    Ils ont environ 3 mois maintenant. J’habite la région parisienne. Puis-je les planter au jardin et comment les protéger cet hiver?
    Merci de vos précieux conseils.
    Lilou.


  • Réaction de Lilou — 21 juni 2017 09:05

    Bonjour,
    J’ai oublié de préciser… aucun des plants ne ressemble à un maurelii. Ils sont simplement vert.
    :-(


  • Réaction de lapalmeraie — 21 juni 2017 09:41

    Bonjour

    Commençons par la bonne nouvelle! Vous avez réussi à les faire germer ce qui n’est pas toujours aussi simple avec cette espèce au la germination peut prendre jusqu’à 5 ans! Ensuite il faut savoir que le ‘Maurelli’ ne peut pas être semé car il s’agit d’une variation génétique non transmissible. Les graines sont donc toujours celles du ventricosum vert mis à part les rares nouvelles variations génétiques. Le ‘Maurelli’s’ proposés sur le marché sont donc tous issue de la culture de tissus (micropropagation).
    Néanmoins, le ventricosum vert est tout aussi magnifique est impressionant et même plus rarement proposé.

    Il s’agit d’une espèce tropicale, vous pouvez donc le planter en pleine terre pour la saison mais il doit impérativement être déterré avant l’hiver pour rester à l’abri du gel. Dans l’article vous trouverez les conseils concernant l’hivernage ainsi sur ma chaîne Youtube.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Clément Leroy — 13 september 2017 18:27

    Bonjour,
    Les feuilles de mon bananier commence à fanées et devient brune. Avez-vous la solution pour réparer cela. Merci.
    Bonne soirée.
    C.Leroy


  • Réaction de lapalmeraie — 14 september 2017 06:23

    Bonjour

    Est-ce qu’il s’agit d’un Maurelli en pot ou en pleine terre? Est-il à l’extérieur et exposé aux intempéries, à l’abri ou à l’intérieur?

    A l’intérieur je pense plutôt à une plaie tel que les acariens ou un terreau trop humide.
    A l’extérieur cela peut provenir d’un subit exposition aux éléments si vous venez de le mettre. En revanche, s’il s’est bien porté jusqu’à present cela est peut-être du aux changement de température et le vent de ces derniers jours.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Mika do — 10 juli 2018 17:09

    Bonjour a tous.
    Pouvez vous m’aider.
    Je cherche à savoir si mon bananier est malade. Il a une poudre blanche comme si on avait souffler de la farine sur l’arrière des nouvelles feuilles. Je possède un musa maurelli. En pot sous une terrasse soleil le matin ombre laprem. J’arrose et je pulvérise les feuilles tout les jours en cette saison. Merci bien.


  • Réaction de lapalmeraie — 11 juli 2018 08:26

    Bonjour

    Cette “poudre” sur le dessous des feuilles est tout à fais naturelle est protège le bananier contre la déshydratation.

    Cordialement
    La Palmeraie


Donnez votre réaction