Comment protéger sa fougère arborescent en hiver?

mei 31st, 2016 · 4 Comments

Tout comme les autres plantes exotiques, les fougères arborescentes nécessitent une protection hivernale. Dans cet article on vous explique les bases pour les espèces les plus courantes.

Dicksonia

L’espèce la plus cultivée sera sans doute le Dicksonia antarctica. Il s’agit d’une fougère relativement facile à entretenir, également en hiver. Le Dicksonia antarctica peut résister brièvement jusqu’à -8°C/-10°C (de gel nocturne) sans aucune protection. Quand on prévoit du gel persistant il est conseillé de le protéger en dessous de -6°C. Confronté à des températures en dessous de -8°C/-10°C ou en contact direct avec de la neige, le Dicksonia antarctica perdra ses feuilles (elles deviennent brunes).

Il existe plusieurs méthodes de protection.

Emballer

La plus souvent appliqué et la méthode le plus simple, est d’emballer la fougère en plaçant une boule de voile de forçage dans le coeur, de rassembler les feuilles au tour et d’emballer le tronc et feuilles avec quelques couches de voile de forçage. Ensuite vous entourez le tout avec une couche de plastique à bulles, pour isoler et pour garder l’humidité à l’intérieure afin que le tronc ne dessèche pas. L’avantage de cette méthode est que vous préservez également les feuilles. Par contre, en dessous de -10°C cette protection passive ne suffira plus. Dans ce cas il faudra ajouter un câble chauffant ou une guirlande lumineuse (non LED). Attention! Le tronc séchera plus vite en conséquence et il faudra donc déballer et arroser dés que la température monte à nouveau.

Le sol au tour du tronc peut être couvert avec une couche de feuilles mortes, écorces ou autre matière organique.

Photobucket

A l’abri du gel

Une autre possibilité serait d’hiverner votre Dicksonia antarctica quelque part à l’abris du gel, entre 0°C et 8°C. Gardez le cœur humide pour éviter que le tronc et le feuilles sèchent, surtout si l’emplacement est relativement chaud.

Le Dicksonia fibrosa et Dicksonia sellowiana resistent brièvement jusqu’à -6°C/-8°C et nécessitent donc une protection si la température descend en dessous de -5°C plus longtemps qu’un bref gel nocturne. Les feuilles s’abîment déjà à partir de -4°C/-6°C ou en contact directe avec de la neige.

Le Dicksonia squarrosa et Dicksonia youngiae resistent brièvement jusqu’à -3°C/-5°C. Protéger ces espèces à l’extérieure demande beaucoup d’attention car elles doivent être emballées plus souvent / plus longtemps et peuvent donc sécher plus facilement. Autant de plus qu’elles ne retiennent pas beaucoup d’eau.  Les feuilles s’abîment déjà à partir de -2°C/-4°C ou en contact directe avec de la neige.

Cyathea

Le Cyathea (les espèces qui résistent au gel du moins!) n’est pas aussi résistant au gel que le Dicksonia et nécessite donc une bonne protection hivernale. Bien emballer dans une bonne couche de voile et plastique à bulles et chauffer sera donc nécessaire. Les feuilles s’abîment déjà à partir de -2°C/-4°C ou en contact directe avec de la neige. Seul exception est le Cyathea australis qui semble aussi résistant que le Dicksonia antarctica.

Mieux serait d’hiver le Cyathea à l’abri du gel, entre  0°C et 8°C. Les espèces tropicales doivent même être hivernées entre 6°C en 12°C. De cette manière la fougère garderait ses feuilles et sera plus jolie après l’hiver. N’oubliez pas d’arroser le cœur dés que la température le permet.

Arrosage

Suite à la température plus basse, la fougère nécessite beaucoup moins d’eau durant l’hiver. Néanmoins, le tronc et le cœur ne peuvent jamais sécher complètement. Il est donc conseillé d’arroser toutes les semaines sans pour autant noyer la plante. Une protection qui respire pas trop sera utile pour conserver l’humidité.


Texte par TropiRo
Photos par Eduard

© La Palmeraie

Réagir?»

  • Réaction de Souadet — 6 maart 2018 17:52

    Bonjour il a neige sur mes trois énormes pot de fougeres les feuilles sont toutes marrons que dois je faire merci


  • Réaction de lapalmeraie — 6 maart 2018 20:15

    Bonjour

    Quand les feuilles sont devenues marrons elles sont perdues. Par contre si le caudex (: tronc) est encore dure au cœur il n’y pas de raison de vous inquiéter, il repartira au printemps.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de MOUETTE — 12 juni 2019 13:00

    Bonjour,
    Il me semble que l’espèce Cyathea australis (à ne pas confondre avec C. cooperi) est donnée comme encore plus résistante au froid que D. antarctica.
    Bien à vous.
    H. MOUETTE.


  • Réaction de lapalmeraie — 12 juni 2019 16:34

    Bonjour

    Je ne dirais pas que le Cyathea australis serait plus resistant au froid que le Dicksonia mais vous avez tout à fait raison qu’il devrait résister aux mêmes températures s’il a été habitué au froid. Je viens de le préciser dans l’article.
    Merci de votre contribution.

    Cordialement
    La Palmeraie


Donnez votre réaction