Comment protéger mon bananier en hiver?

mei 2nd, 2010 · 119 Comments

winterbescherming0Quand certains d’entre nous profitent encore des dernièrs rayons de soleil, les amateurs de plantes exotiques pensent déjà à l’hiver. Car comment allez-vous vous y prendre cette année ci? Ce n’est pas étonnant que ceci soit un sujet de conversation populaire en fin de saison. Sur internet, on trouve un tas d’articles dans lesquels on explique comment il faut emballer son bananier en hiver pour le protéger. Mais pour vous donner une meilleure idée de toutes les possibilités, nous vous proposons de découvrir 4 méthodes différentes dans cet article! A vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux.

Le bananier résiste-t-il au gel?

Certains bananiers sont connus pour leur bonne résistance au gel. Cette résistance concerne uniquement les racines! A des températures inférieures à 5°C la croissance du bananier s’arrête. A -2°C les feuilles gelent et avec un gel persistant, le tronc meurt également. Dans ce cas, le bananier meurt jusqu’au sol. Seulement au printemps (avril/mai) des nouvelles pousses apparaisent. Pour obtenir un bananier d’une certaine envergure ou même une floraison, il est necessaire de le protéger durant l’hiver.

Certains bananiers populaires resistent à:

Musa basjoo -20°C
Musa sikkimensis -15°C
Ensete glaucum -10°C
Musella lasiocarpa -5°C

 photo HappyTreeSystemv3_zpsd2cc5c2a.jpg

Méthodes différentes

Ci-dessous vous trouverez 4 méthodes de protection hivernales différentes. Les deux prémieres méthodes, le bananier reste à l’extérieur durant tout l’hiver. Les deux dernières méthodes, le bananier passe l’hiver à l’abri bien au sec.

A l’extérieur

winterbescherming11) Aucune protection

Le plus simple mais également le plus risqué, est de n’appliquer aucune protection durant l’hiver. Les résultats de cette méthode varie selon la rudesse de l’hiver. Certaines espèces résistent très bien au gel, mais comme déjà mentionné, il s’agit uniquement des racines. En cas de gel persistant, le bananier meurt jusqu’au sol pour reprendre sa croissance à zéro au printemps (avril/mai).
+ demande aucun effort
+ pas de frais pour les matières de protection, pas de manque de place à l’intérieur
- le bananier doit recommencer à zéro chaque année et n’atteindra donc jamais l’âge adulte = pas de floraison
- en cas de températures en-dessous de la résistance mentionnée, les racines meurent aussi!

musa-winterbescherming2) Avec protection

La méthode la plus appliquée et la plus décrite, le principe est simple. Juste avant le gel persistant, vous enlevez toutes les feuilles du tronc. Ensuite vous placez une clôture au tour du tronc. Après vous remplissez cet enclos de paille ou de feuilles mortes. A l’extrérieur, vous placez un voile de forçage. Grâce à ce dernier, la paille reste bien sèche mais respire tout autant. Couvrez l’ensemble par un toit imperméable.

Dès que le gel ne persiste plus, vous enlevez la protection. Les parties pourries peuvent être découpées au printemps. Dès que la température grimpe, vous apercevrez très vite une première feuille. Le succès de cette méthode dépend de quelques facteurs: la rudesse de l’hiver, le timing, l’épaisseur du tronc… Au cas où l’hiver serait extremement rude, cette protection ne suffira pas non plus. Seulement les plus gros troncs ne geleront pas jusqu’au coeur. Mais même si les parties supèrieures n’ont pas survécu, avec cette méthode vous avez toujours plus de chance que les racines ont survécu. (Cette méthode est souvent combinée avec la méthode 4, pour ne pas prendre de risque.)

Matières uttilisées:
Voile de forçage: vendu dans les centres de jardinage et les centres de bricolage.
La paille est le meilleur marché directement chez un fermier.

+ les racines peuvent rester en place et ne sont pas dérangées
+ idéal pour les plantes avec une certaine envergure ou multiples troncs
- difficile de définir le bon moment d’appliquer la protection hivernale
- cette protection ne garantit pas la survie de votre bananier durant l’hiver

A l’abri

winterbescherming33) Sec

Avec cette méthode moins connue, les feuilles sont enlevées du tronc. Ensuite le tronc et ses racines sont déterrés. Ceci est également le moment idéal pour diviser le pied s’il contient plusieurs troncs. Le tronc avec ses racines est placé dans un seau. Il n’est pas nécessaire de rajouter du terreau. Placez l’ensemble dans une endroit frais de 5 à 10°C convient parfaitement. De la lumière n’est pas nécessaire. L’arrosage doit être réduit à un stricte minimum, juste assez pour que les racines ne sèchent pas totalement. Pendant cette période de repos le bananier ne connait pas de croissance bien entendu. Pour cette même raison, vous ne lui donnez plus d’engrais non plus. Au printemps, dès que la température s’élève à nouveau et que vous apercevez de nouveau une croissance, vous augmentez l’arrosage. Quand les températures extérieures restent assez élevées vous pouvez sortir la plante. Un fumage aidera le bananier à prendre des forces nécessaries. Avec cette méthode, la croissance reprendera plus vite que avec les bananiers qui ont passé l’hiver dehors.

+ la température souhaitée est plus facilement influancable
+ plusieurs troncs peuvent être stockés ensemble prenant peu de place
+ une reprise de la croissance accelerée au printemps
- déterrer peut être un fastidieux travail surtout avec les plus grands exemplaires
- l’arrosage durant l’hibernation n’est pas toujours facile à déterminer

winterbescherming44) Comme plante d’intérieur

Avec cette dernière méthode, le bananier rempoté est placé à l’intérieur à un emplacement le plus éclairé possible durant l’hiver. Il n’est pas nécessaire de tailler les feuilles. Par manque de lumière, la croissance ralentit mais ne s’arrête pas totalement grâce à la temperature élévée de la pièce. Les arrosages doivent être minimalisés jusqu’aux besoins réels de la plante. Le terreau ne peut pas être trop mouillé car en hiver les bananiers meurent plus souvent de trop d’eau que de trop peu d’eau! Bien évidemment le fumage doit également être adapté. Quand les températures extérieures restent assez élevées, vous pouvez sortir la plante. N’oubliez pas de réhabituer les feuilles aux rayons de soleil. Commencez avec un emplacement à l’ombre et augmentez les heures de soleil doucement. Cette méthode convient pour les espèces les plus sensibles et les jeunes bananiers.

+ effort minimal pour les bananiers déjà en pot
+ les feuilles ne doivent pas être coupées
- manque de place adéquat
- ne convient pas pour les exemplaires de taille considérables.

© La Palmeraie


Réagir?»

  • Réaction de PIPIOU — 14 juli 2010 12:24

    En effet, j’ai eu jusqu’à 33 bananiers extérieurs en pleine terre à 500m d’altitude ds région grenobloise, je coupe les feuilles en début de froid, sac poubelle rempli de feuilles ou autre maintenu par pierres au pied. Au printemps, j’enlève sac, et j’arrose selon le temps. A part de l’eau, ne pas trop le bichonner comme une plante d’appart. Pour le bananier d’intérieur, c’est pareil, placer devant une fenêtre, dans un grand pot dès le départ,lui foutre la paix, l’arroser peu mais souvent,il peut monter jusqu’au plafond et faire avec 4 pieds! Arrêtez l’eau en réserve qui pourrie ainsi que les racines. Bonne chance.


  • Réaction de Thierry — 5 oktober 2011 12:52

    J’ai un bananier en pot sur mon balcon.
    Lorsqu’il gelera, je ne pourrais pas le mettre à l’intérieur parce qu’avec ses feuilles, il prend trop de place.
    J’hésite entre plusieurs solutions
    -couper le tronc au raz du sol (ou à 20 cm ?) et le rentrer
    -couper uniquement toutes les feuilles et le rentrer
    Que me conseiller vous ?


  • Réaction de lapalmeraie — 6 oktober 2011 10:29

    Bonjour Thierry

    Personnellement, je vous conseille de couper uniquement les feuilles ou dans le pire des cas, une partie du tronc.
    Quand vous coupez le au raz du sol, il est plus difficile de garder le sol assez sec pour que la racine ne pourisse pas.

    Bien à vous
    La Palmeraie


  • Réaction de demoustiert — 18 november 2011 07:37

    Pour proteger mon bananier(muja basjoo)j’ai fabriqué un coffrage en bois que j’ai entouré d’un voile de forçage(4 couches)et j’y ai installé une paroi en polystyrène
    Dès les grands froids,je vais remplir le vide existant avec des feuilles mortes.Mais avec le polystyrène le bananier pourra t il respirer?Est ce une bonne idée cette paroi en polystyrène ?


  • Réaction de lapalmeraie — 18 november 2011 15:12

    Bonjour

    Si vous prévoyez un espace ouvert au pied et quelque part en haut de votre protection, vous créez un effet de cheminée et donc une bonne ventilation.
    Le polystyrène n’est néanmoins pas une mauvaise idée car les bananiers ne supportent pas grand chose comme gèle.
    Les experiènces d’hivernage en pleine terre sont assez diverses avec un succès variable.
    C’est pour cette raison que personnellement je préfère déterrer mes bananiers pour les hiverner au grenier.

    Bonne chance
    La Palmeraie


  • Réaction de Ann — 14 januari 2012 13:01

    Bonjour,

    je souhaiterais savoir en quoi consiste le fumage s’il vous plaît.
    Merci

    Ann


  • Réaction de lapalmeraie — 17 januari 2012 09:04

    Bonjour

    Fumer une plante, c’est lui mettre du fumier.
    Bien sûr, le plus souvent ça consiste à lui donner de l’engrais.
    Le bananier est une plante assez gourmande à ce sujet mais comme toute autre plante il faut mieux dimminuer (voir arrêter) de fumage durant l’hiver.

    Bien à vous
    La Palmeraie


  • Réaction de Lid — 2 februari 2012 12:21

    Bonjour,

    Je viens de me rendre compte que le superbe bananier que nous avons dans le jardin a les feuilles complètement noires.
    Nous habitons en basse montagne, il vient de se mettre à neiger …
    Est ce que je peux encore intervenir pour le protèger?
    Comment dois-je en prendre soin ?

    Nous venons d’aménager dans cette maison et je n’ai jamais jardiné.

    Merci d’avance pour vos conseils, je suis dépitée.

    LM


  • Réaction de lapalmeraie — 2 februari 2012 21:28

    Bonsoir

    Votre bananier a pris un coup de froid mais tant que le tronc est toujours dur il n’y pas eu des dégats importants.
    Le mieux (et plus simple) à faire est de déterrer le bananier après d’avoir decoupé toutes ces feuilles.
    Vous pouvez enlever la terre de la motte pour réduire sa taille à un minimum. Ensuite vous placez l’ensemble dans un seau ou un bac dans une pièce non chauffée (5 à 10°C). De la lumière n’est pas nécessaire. L’arrosage doit être réduit à un stricte minimum, juste assez pour que les racines ne sèchent pas totalement. Pendant cette période de repos le bananier ne connait pas de croissance bien entendu. Pour cette même raison, vous ne lui donnez plus d’engrais non plus. Au printemps, dès que la température s’élève à nouveau et que vous apercevez de nouveau une croissance, vous augmentez l’arrosage. Quand les températures extérieures restent assez élevées vous pouvez replanter votre bananier en pleine terre.

    Bonne chance
    La Palmeraie


  • Réaction de HENNEQUIN — 22 februari 2012 17:17

    Bonjour,

    Que dois-je faire? Mon bananier non protégé à pourri avec le gel persistant ( planté dehors à Toulouse) Le tronc est tout mou jusqu’à la base près du sol. Faut il le raser ou non, lui apporter de l’engrais, dois je lui enlever toutes les parties molles ou en laisser un peu près du sol ?
    Merci beaucoup pour vos conseils.
    Stéphanie


  • Réaction de lapalmeraie — 23 februari 2012 14:28

    Bonjour

    C’est dommage mais il a fait très froid cette année.
    Heureusement il y a forte chance que votre bananier n’est pas mort.
    Les parties molles sont perdues et peuvent être coupées au ras du sol.
    Ensuite il faudra patienter jusqu’au mai avant que des jeunes apparaissent.
    Pour accélérer le réchauffement du sol vous pouvez couvrir le sol avec un voile noir par exemple.

    Bonne chance
    La Palmeraie


  • Réaction de Raphael — 27 februari 2012 17:43

    Bonjour,

    j’ai eu le meme souci que Stephanie, meme en le protegent avec de la paille, mon bananier est tout mou apres cet hiver.

    j’ai coupé le tronc comme conseillé a ras du sol.
    faut il recouvrir avec de la terre avant de mettre le voile? et quel type de voile vous conseiller?

    si je recupere ce bananier, je voudrais le rentrer l’hiver prochain. a combien de cm autour du troncs dois-je creuser? les racines vont elles profond?

    merci de vos conseils

    Raphael


  • Réaction de lapalmeraie — 28 februari 2012 13:54

    Bonjour

    Vous pouvez couvrir le reste avec un peu de terre mais ce n’est pas oubligé.
    Cette partie finira quand même par disparaitre.

    Pour le voile; vous n’est pas oubligé de couvrir le sol, mais cela peut aider le sol à chauffer plus facilement.
    Tout type de matière peut être utilisé; plastic transparante ou noir, une vitre, mini serre,… Jusqu’à fin avril.

    Pour déterrer votre bananier comptez une 15 à 20cm autour du stipe et à une profondeur de plus ou moins 40cm.
    Ensuite vous enlévez le restant de terre avec vos doigts.

    Bien à vous
    La Palmeraie


  • Réaction de Murielle — 18 maart 2012 10:26

    Bonjour,
    Je possède un bananier en pot en intérieur, les feuilles ont commencées à se déssecher, il n’en reste qu’une non ouvertes déjà brunies sur les bords. Au pied de ce bananier, il y a une nouvelle pousse qui elle est en pleine forme. Y a-t-il encore une chance pour que je puisse sauver la plante mère et le petit n’a-t-il aucun risque vu l’état de l’autre ?
    Merci d’avance pour votre aide
    Murielle


  • Réaction de lapalmeraie — 19 maart 2012 10:37

    Bonjour

    Le problème peut avoir trois raisons différentes.
    Soit l’air est trop sec dans la pièce.
    Soit le bananier souffre d’une plaie.
    Soit le terreau est trop humide.

    Vue votre déscription je pense qu’il s’agit d’une plaie car la jeune pousse n’a pas de difficultés.
    Comme plaie sur les bananiers à l’interieur les acariens sont le plus commun.
    Ces petits insectes blancs quasi invisibles à l’oeil nu se regroupent surtout en-dessous des feuilles.
    Dans les axils, vous trouverez surement leurs toiles.
    Dans votre centre de jardinage, vous trouverez des traitement chimiques, la seule solution à ce problème!
    Vous pouvez traiter la jeune pousse par prévention.

    Bien à vous
    La Palmeraie


  • Réaction de Tanguy — 24 maart 2012 21:32

    Bonjour,

    Moi je viens d’enlever la protection que j’avais sur mon bananier et étonement, le pieds est tout mou et tout sec, pourtant je l’avais bien protéger, un voil de protection , puis une épaisseur de 10 à 15cm de paille puis un autre voil de protction, il était haut de 1,5m déjà.
    Va-t-il repousser ? ou c’est mort.
    Du coup je l’ai coupé à 20Cm au dessus du sol et on verra si les racinne sont toujours vivantes.
    l’hivers a été dur (-10°C pendant 1semaine) et après entre 0 et -5)


  • Réaction de lapalmeraie — 26 maart 2012 13:26

    Bonjour

    Quel dommage!
    C’est pour cette raison que je ne protège plus mes bananiers de cette façon.
    Il y a trop peu de réussite à mes yeux. En revanche j’ai toujours eu des bons résultats avec l’hivernage au sec.

    Vous avez bien fait de couper les parties molles.
    Ensuite il faut attendre jusqu’à fin avril, début mai que les nouvelles pousses apparaissent.

    Bien à vous
    La Palmeraie


  • Réaction de Pascal — 26 maart 2012 15:36

    Bonjour,

    Après cet hiver particulièrement rigoureux, j’ai le même résultats que beaucoup d’autres précédemment avec des troncs presque complètement mous à l’enlèvement de la protection.
    Par rapport à vos réponses précédentes, je me demandais si la reprise serait simplement sous forme de nouvelles pousses ou si il y avait une chance qu’elle soit directement sur le tronc coupé et donc déjà avec un bananier plus avancé qu’une jeune pousse.
    Au printemps dernier, suite à un hiver moins rigoureux, c’est ce qui c’était passé sur certains, mais j’avais pu le constater quasi immédiatement avec une “remontée” centrale sur 1 ou 2 cm après la coupe alors que cette année rien après presque 10 jours ensoleillés.

    Merci pour vos réponses.

    Pascal


  • Réaction de lapalmeraie — 26 maart 2012 16:04

    Bonjour

    Tout dépend jusqu’où le stipe a gèlé. La plante mère est perdue si elle a gèlé jusqu’à la souche rhizomateuse.
    Dans ce cas des pousses (= en général plusieurs!) sont formées vers fin avril, début mai.
    La croissance de ces pousses est assez élevé comme la souche rhizomateuse est déjà formée.
    Pour cette saison vous pouvez vous attendre à des bananiers d’une hauteur de 1,5 à 2m.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Jenny — 31 maart 2012 15:41

    Bonjour,

    Je viens de découvrir mon bananier rouge (Ensete Maurelii) de sa protection hivernale et à ma surprise le tronc est tout mou et marron mais une jeune feuille un peu jaunie a poussée en partie centrale du tronc de la plante mère.
    Est-il mort ?
    Si non, que dois faire afin de le remettre en forme ?

    Je ne vois pas de jeune pousse autre que celle sur le tronc mère. Est ce que cela veux dire qu’il est prêt à mourrir ou qu’il se trouve dans un mauvais climat ?

    Comment éviter cela l’hiver prochain ? Je suis en appartement, il est donc planté en pot dans une cour intérieur d’un immeuble. Il profite du soleil toute l’après midi.

    Je vous remercie par avance pour tout vos précieux conseils.

    Cordialement,
    Jenny


  • Réaction de lapalmeraie — 2 april 2012 10:18

    Bonjour

    Les parties brunes/molles sont des dégats hivernaux et peuvent être découpé avant que cela se propage. Peut-être que votre Maurelli a quand même subi un peu de gèle? La feuille jaunie est la première reprise de la croissance. Par manque de lumière la feuille n’a pas encore la couleur typique.
    Le Maurelli ne forme pas des jeunes pousses tant que la plante mère est en vie. Ceci et donc plustôt bonne signe. Seulement une fois que le stipe principale est coupé des jeunes pousses se forment sur le restant du stipe.

    L’hivernage le plus adapté pour le Maurelli est de lui placer à un endroit frais, sombre/noir et à l’abri du gèle.
    Le feuilles peuvent être coupé mais en laissant la nervure principale. Durant cet hivernage vous n’arrosez pas de tout!
    Dès que la température le permet vous replacez le Maurelli à sa bonne place et seulement à ce moment vous redonnez à boire en augmentant la dose peu à peu.

    Bonne chance
    La Palmeraie


  • Réaction de Jenny — 2 april 2012 17:28

    Bonsoir,

    Merci pour votre réponse si rapide.
    Je ne pense pas qu’il ait subit le gèle car je l’ai rentré dans le hall de l’immeuble, un endroit clos.

    Par contre j’avais coupé les feuilles (y compris la nervure centrale) et arrosé légèrement (1 fois dans le milieu de l’hiver de façon que la terre soit humide).
    Concernant les dégats de l’hiver, tout le bas de la plante est mou (sur environ 20cm) et sur les 10cm restant cela n’a pas l’air trop abîmé. La jeune pousse reprend des couleurs.
    Se peut-il que le pied ait moisie et que cela se propage au reste de la plante ?
    Dans ce cas dois-je couper au ras de la terre ?

    Cordialement,

    Jenny


  • Réaction de lapalmeraie — 2 april 2012 22:18

    Bonsoir

    Tout à fait. C’est pour cette raison que je vous conseille de couper tout ces parties pouries.
    Juste ces parties la car la croissance a déjà repris.
    Seulement quand il n’y a plus aucune signe de vie vous pouvez couper le stipe au ras de la terre en espèrant que des jeunes pousses apparaissent par la suite, ce que n’est pas certain chez les Ensetes.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Aude — 11 mei 2012 12:35

    Bonjour,
    J’habite dans la Creuse et l’hiver a été très rigoureux.
    Comme beaucoup d’autres personnes, mes bananiers (une quinzaine de pieds magnifiques l’été, implantés bien avant que l’on achète la maison) n’ont pas supporté le froid même si nous les avions protégé selon les mêmes techniques que l’ancien propriétaire.

    Les morceaux de tige restants sont complètement secs et ne tiennent plus. Les coeurs semblent complètement pourris sur tous les pieds, complètement plein d’eau.
    Nous sommes déjà en mai et il ne se passe rien.
    Seule est apparue une minuscule pousse nouvelle (une seule) dans un tout petit coin.

    Faut-il enlever tous les morceaux de tige restants et laisser le “trognon” sécher ? Y a -t-il un espoir que certains troncs reprennent ?
    Merci de vos conseils.


  • Réaction de lapalmeraie — 11 mei 2012 13:25

    Bonjour

    Vous n’êtes pas seul. Il a fait extrêmement froid ce hiver.
    Beaucoup de bananiers ont succombé sous le grand froid du fevrier.

    Toutes les parties molles peuvent être coupées.
    Le seul rejet vous montre que les rhizomes ont survécus.
    Comme il n’a toujours pas fait beau, les bananiers n’ont pas encore réellement repris leur croissence.
    Avec une peu de chance le beau temps arrive bientôt suivi par plussiers nouveaux rejets.

    Bien à vous
    La Palmeraie


  • Réaction de Biteur — 12 mei 2012 21:50

    Bonjour,

    Je suis dans le centre de la France et mon bananier ne semble pas se remettre de la rudesse de cet hiver, malgré les soins conseillés sur le site: paillis à l’intérieur d’un cylindre de grillage puis voile d’hivernage…..Résultat des courses: tronc totalement mou,et pas la moindre pousse à l’horizon; dois-je détruire touta la partie molle? Et au delà??
    Merci de votre réponse.
    Cordialement.


  • Réaction de lapalmeraie — 14 mei 2012 09:20

    Bonjour

    C’est pour cette raison que moi je ne protège plus mes bananiers de cette façon.
    Je trouve que c’est trop de travail pour un résultat trop souvent décevant.
    Depuis trois ans je n’utilise plus que la méthode “sec”.

    Bref, vous pouvez couper toutes les parties molles, au pire des cas jusqu’au raz du sol.
    Avec une peu de chance les rhizomes ont servécus l’hiver. Les réjets apparaissent bientôt car jusqu’à maintenant le sol est resté rélativement froid.

    Bien à vous
    La Palmeraie


  • Réaction de poncot — 30 mei 2012 17:54

    boànjour j ai un souci avec mes bananier cela fait 5 ans que je les coupes a ras pour l hiver ,mais cette année j ai voulue essayer de les laisser a 1 m de hauteur avec au sol de la paille ,et fermer avecune bache doublé fixer sur un encadrement en bois ,résultat les grande partie molles je les ai enlever , mais le souci c est que les bas de tronc sont mou , on peu meme les arracher a la main ,on croirait de la fibre a l interieur ,de plus j en ai enlever un avec des racines ,je l ai replanter ailleur il a repris hier une pousse de 5 cm ,mais le souci c eswt que celui la qui a repris j ai bien peur que le reste soient fichue ?


  • Réaction de lapalmeraie — 30 mei 2012 18:15

    Bonsoir

    Comme c’etait un hiver extrêmement rude il n’est pas abnormal que le bananier n’a pas tenu le coup.
    C’est juste un coïncidence que justement cette année vous avez changé de technique.
    Toutes les parties molles peuvent être enlèvées. Ensuite il faudra patienter si des rejets sont formés ou pas.
    Normalement c’est au mois de mai mais comme il a fait froid plus long temps il est possible qu’ils sortent encore dans les semaines à venir.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Erika — 29 juni 2012 17:03

    Bonjour,
    En me levant ce matin je me suis aperçue que les tiges sèches autour du tronc de mon bananier avaient été coupées jusqu’à la base du tronc…
    Est-ce que mon bananier va sécher et mourir? Il y a-t-il une alternative afin de le sauver?
    Merci de me venir en aide.

    Cordialement


  • Réaction de lapalmeraie — 2 juli 2012 11:55

    Bonjour

    Il esr tout à fait normal que les restants du petiole tombent après d’avoir complètement sèché. On doit d’ailleur attendre de les enlèver totalement jusqu’au moment qu’ils se déchirent tout seul à la base du stipe.

    Bien à vous
    La Palmeraie


  • Réaction de Nico — 25 september 2012 20:39

    Bonjour,

    J’ai un bananier de petite taille, à feuillage panaché de rouge-brun (pas en lignes régulières comme le sik. ‘red tiger’ mais plutôt en lignes irrégulières, +/- larges et qui forment comme des taches au centre de la feuille tandis que la bordure reste verte. les jeunes pousses et nouvelles feuilles sont entièrement vertes) mais je l’ai acheté en grande surface et je n’ai donc ni la variété, ni le cultivar.

    Auriez-vous une idée de ce que ça pourrait être ?
    Comment savoir s’il peut résister au gel et dans quelle mesure ?

    Pour l’instant, il est en pot et assez petit pour que je le rentre. J’ai la possibilité de le mettre dans une pièce lumineuse (chambre mansardée avec velux plein sud) et pas chauffée en hiver (t° |e| 5 et 10°). Je sais que ce serait l’idéal, mais j’aimerais pouvoir en profiter un peu plus… est-ce qu’un bananier peut aussi supporter un pièce normalement chauffée (20 à 22°)? Dans ces conditions (chaud et sec), existe-t-il un moyen efficace de luter preventivement contre les accariens ?

    J’aimerais aussi savoir si je dois le rempoter chaque année ou s’il est préférable d’attendre que les racines aient collonisé tout le pot.

    Merci pour votre réponse.
    Cordialement.


  • Réaction de lapalmeraie — 26 september 2012 07:39

    Bonjour

    Je pense qu’il s’agît d’un Musa acuminata ‘Dwarf Cavendish’.
    Cette espèce tropicale ne supporte pas le gel, ni les températures basses.
    Il doit donc rentrer avant qui les températures nocturne décendent en dessous de 5°C.
    C’est donc bientôt.

    Comme c’est une espèce tropicale votre piece chauffé porte la préférence.
    Si possible près d’une source lumineuse et pas trop près d’un radiateur.
    Pour luter preventivement contre les acariens vous pouvez le humidifier de temps en temps ou, mieux, posser un petit bac d’eau au pied.

    Vous pouvez le rempoter au printemps quand la croissance accèlere à nouveau.
    Durant l’hiver la croissance serra plustôt lente. Adaptez donc votre arrosage.

    Si tout va bien, dans quelques années votre bananier vous remerciera avec des bananes tout à fait coméstibles.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Nico — 26 september 2012 21:05

    Bonsoir,

    Tout d’abord, “waouw !” : un tout grand merci pour cette réponse si rapide !
    Il s’agit bien du Musa acuminata ‘Dwarf Cavendish’, une recherche “google photos” me le confirme à 100%
    Je le rentre dès ce soir, je ne veux pas risquer de le perdre (idem pour l’Areca, Hibiscus, Datura, Sundaville, Lantana et autres, je suppose).
    J’ai le choix entre une porte fenêtre plein sud (mais qui dit “porte” dit courants d’air), une fenêtre nord-ouest ou le centre de la pièce (+- 4m des fenêtres, soit 8 fois moins de luminosité…) ou encore un couloir assez étroit avec une fenêtre sud-est… quelle serait selon vous la meilleure option ?

    Encore un grand merci
    Cordialement


  • Réaction de lapalmeraie — 27 september 2012 13:43

    Bonjour

    Moi je place mon Dwarf Cavendish devant ma porte fenêtre plein sud comme vous.
    Comme presque toutes mes plantes tropicales d’ailleurs.

    Bien à vous
    La Palmeraie


  • Réaction de Nico — 27 september 2012 16:07

    OK, super !
    Encore un tout grand merci :)


  • Réaction de sandrine — 29 september 2012 13:56

    Bonjour quelle dosage en fer pour le bananier en pot sachant que j’ai des ampoules de fer 100 mg ? en pulverisation sur feuilles ou dans le terreau


  • Réaction de axel — 29 september 2012 14:35

    je suis de belgique et nos hiver sont rude et j’ai essayer les feuilles morte sur mon musa basjoo et j’avoue ca marche pas bien


  • Réaction de lapalmeraie — 2 oktober 2012 11:52

    Bonjour

    Très peu de fer suffit en général, je suppose qu’une ampoule est déjà le dosage exacte?
    Sur l’emballage il doit y avoir une explication.

    Le fumage se fait toujours sur le terreau, jamais sur les feuilles.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de lapalmeraie — 2 oktober 2012 11:55

    Bonjour

    Quelques feuilles mortes ne sont strictement pas assez pour proteger contre les températures qu’on a connu ces derniers hivers.
    Je vous conseille de suivre plustot les méthodes mentionnées.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Don — 3 oktober 2012 15:56

    Bonjour,

    Je voulais tout simplement savoir si mes bananiers gélifs (musa dwarf cavendish & ensete v. maurelii) en pot peuvent rester dans mon salon pendant l’hiver et donc à haute température ou s’il faut les entreposer dans un endroit plus frais.

    Merci.


  • Réaction de lapalmeraie — 4 oktober 2012 13:46

    Bonjour

    Ni le Dwarf Cavendish ni le Maurelli resiste au gel.
    Le Dwarf Cavendish est d’origine tropical, il peut “hiverner” dans votre salon.
    Le Maurelli est le mieux gardé au frais.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Patricia — 20 oktober 2012 09:27

    Bonjour,

    Je suis situé à Bollène dans le vaucluse mais à la limite de la Drôme et l’Ardèche. J’ai planté en avril dernier un petit bananier Musa basjoo. Il me procure beaucoup de plaisir à le voir grandir. Quand je l’ai quitté début octobre il faisait déjà 2m et il avait déjà 5 pousses autour du tronc. Malheureusement, je n’habite pas là à l’année, je m’y rend tous les 3 mois. Je suis novice en la matière, et je ne sais pas comment le (les) protéger de l’hiver, sachant que l’année dernière malgré la situation géographique nous avons subit également le grand froid (gel). Je lis sur internet des informations diverses comme couper, pas couper, couper les feuilles pailler juste le tronc… Je suis perdue dans la manière de m’y prendre. Aussi, faut-il laisser toute les pousses et comment puis-je m’y prendre pour en retirer une pour en faire une plante d’intérieur ?
    Un grand merci à l’avance de votre aide,
    Cordialement,
    Patricia


  • Réaction de lapalmeraie — 20 oktober 2012 11:56

    Bonjour

    C’est vrai qu’on trouve beaucoup de méthodes différentes sur le net, c’est justement pour cette raison que je les ai rassemblé ici.
    Comme vous ne restez pas sur place, votre cas est un peu particulier bien entendu.
    Soit vous protégez votre bananier sur place (méthode 2), et vous acceptez le risque que votre bananier meurt jusqu’au sol lors des grands gels, soit vous déterrez votre bananier comme expliqué dans la méthode 3. Si vous laissez assez de terre au tour de la motte, il est peut-être possible de passer 3 mois sans que la motte sèche complètement. La pièce où vous aller abriter le bananier en repos doit alors rester la plus fraîche et obscure que possible pour éviter tout évaporation. Par contre la terre ne peut pas être trop mouillée sinon votre bananier pourri.

    Autre avantage avec la méthode 3 est que vous pouvez facilement découper les boutures pour les empoter par la suite.
    Dans cette article vous trouvez comment s’y prendre: http://palmvrienden.net/frlapalmeraie/2010/05/multiplier-bananier/
    Je vous conseille de ramener au moins un petit bananier empoté avec vous pour bien vous en occuper durant l’hiver.
    Ainsi vous avez un plan B au cas ou…

    Bonne chance
    La Palmeraie


  • Réaction de Patricia — 22 oktober 2012 09:35

    Un grand merci pour vos bons conseils. J’ai omis de vous préciser que j’ai installé un arrosage automatique et que j’ai demandé à des voisins de bien vouloir le déconnecter en cas de forte pluie, afin qu’il ne pourrisse pas.
    Aussi, j’ai quand même des craintes à le déterrer car l’emplacement est très rocailleux (j’ai peur d’arracher les racines) c’est pour cette raison, que je voulais avoir vos conseils pour le protéger en pleine terre à l’extérieur.
    Pouvez-vous encore me dire à quelle époque je dois lui donner de l’engrais et quelle genre d’engrais ?

    Merci beaucoup…, j’ai attrappé le virus bananier !
    Patricia


  • Réaction de lapalmeraie — 24 oktober 2012 13:09

    Bonjour

    Est-ce que l’arrosage est encore nécessaire hors saison?
    Personnellement je n’arrose plus à partir de environ octobre jusqu’au mois de avril.

    Pour proteger votre bananier sur place il est important de le garder à l’abri.
    Prevoyez donc une petite cabane ou quelque chose d’autre pour l’abriter contre les intempéries.
    Remplissez l’intérieure avec de la paille ou des feuilles mortes mais laissez assez d’air pour une bonne aeration.

    Des que la saison reprend, en général vers avril-mai, vous pouvez donner à nouveau de l’engrais.
    Un bananier n’est pas très compliqué pour le type d’engrais. Il aime tout et en grande quantité.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de dail — 9 november 2012 09:34

    bonjour,j”ai un bananier en pot à l’intérieur depuis 3 mois,il etait magnifique et voila que ces feuilles se mettent a jaunir,ma fille s’est appercu que de petites betes blanches bougeaient sur les feuilles,j’ai mouillé les feuilles pendant 4 jours,enlevé les jaunes,je l’ai sorti la journée dehors,les betes ont disparues,est ce possible qu’elles aient disparu en 3 jours seulement en brumissant les feuilles,est-ce que les betes peuvent se cacher dans la terre ou dans le tronc de la plante? merci pour vos réponses!!


  • Réaction de lapalmeraie — 14 november 2012 14:35

    Bonjour

    Il s’agit probablement des acariens.
    Ces petits insectes vivent uniquement sur les parties vertes de votre plante. Ils n’aiment pas de tout l’humidité ce qui explique pourquoi ils ont si vite disparu après votre traitement. Seul les oeufs risquent de persister, continuez donc pendent quelques semaines a brumiser les feuilles. Surtout les nervures et le desous des feuilles!

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Yo — 28 november 2012 15:25

    Pk mon bananier met trop de temps pour former sa feuille ? Plus d’une semaine déjà


  • Réaction de lapalmeraie — 29 november 2012 14:54

    Bonjour

    Les jours sont maintenant plus courtes et plus sombres.
    C’est donc tout à fait normal que la croissance de votre bananier se ralentit.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de molière — 4 december 2012 13:57

    coucou
    cela fait 9 ans que j’ai des bananiers dans mon jardin !!j’habite en picardie ,à coté d’amiens.
    il ya une vingtaine de troncs !!!
    j’utilise simplement les feuilles du bananier(je les rabat sur les troncs, et au sol ,sans rien couper puis place deux vieux parasols avec plastique’ pour éviter le pourissement et il repart(de plus en plus grand) tous les ans ,j’en prélève qqs petits en pots par précaution que j’offre aprés car il reprend tous les ans vers mai /juin


  • Réaction de lapalmeraie — 4 december 2012 17:38

    Bonjour

    Merci de votre contribution.

    Bien à vous
    La Palmeraie


  • Réaction de Michael — 14 januari 2013 13:30

    Bonjour,

    J’ai un bananier dans un pot dans une piece ou il fait 7j/7 21°C. Il y a 3 jours je l’ai rempoté dans un pot plus grand, avec une bonne evacuation + billes d’argiles, j’ai egalement gardé la plus grande partie du terreau d’origine (que j’ai nettoyé des morceaux de filaments racinaires noircis) et j’ai rajouté un peu d nouveau terreau pour qu’il soit bien stable. Je l’ai arrosé jusqu’à l’ecoulement de l’eau par le bas sans laisser toutefois de l’eau stagnante dans la sous-coupe. Ce matin je l’ai retrouvé avec toutes ses feuilles molles, sauf la lance et 2 autres feuilles. J’ai pulverisé de l’eau sur les feuilles et maintenant j’attends. Trop derangé lors du rempotage vu que j’ai enlevé beaucoup de racines noires qui entourait le pourtour de la motte?
    Merci d’avance.


  • Réaction de lapalmeraie — 14 januari 2013 19:58

    Bonjour

    Vous n’auriez pas fait le rempotage dehors par hazard?
    Car des feuilles toutes molles me fait penser à un bananier avec un coup de froid.
    Surtout comme toutes les autres conditions me semble être optimales et que vous avez enlevé que très peu de racines.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de alex — 28 januari 2013 15:00

    Bonjour,

    J’ai proteger mon bananier Musa Bajoo en pleine terre avec de la paille ainsi que du voile d’hivernage et un petit toit en plastique. J’ai fais cette protection en Octobre avant qu’il fasse froid.

    J’ai découvert ce week-end afin de voir si mon bananier se portait bien sachant que l’hiver n’est pas rude pour le moment.
    A ma grande surprise, le tronc (50cm environ) est tout noir, mais il tient bien droit et est encore bien dur.
    Est ce mauvais signe? faudra il quand je le découvre retirer cette partie noire?


  • Réaction de lapalmeraie — 28 januari 2013 15:15

    Bonjour

    Le fait que le tronc tient bien et qu’il est encore bien dur est plutôt rassurant.
    Espérant que ce n’est pas du au fait qu’il soit complètement gelé.
    Pour l’instant vous ne pouvez qu’attendre pour voir l’évolution.
    Aérez le plus que possible.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Lio — 22 februari 2013 19:26

    Bonsoir,j au un bananier extérieur dans mon jardin (HT 1m),avec le retour des beaux jours et vu qu il était noir j ai couper le tronc à ras de terre !je crois que j ai fait une erreur…va t il repartir ?! Merci.


  • Réaction de lapalmeraie — 23 februari 2013 12:39

    Bonjour

    Si les racines n’ont pas eu trop de gel (je présume que non) il n’y a pas ce problème.
    Dés que la température du sol augmente des nouveau rejets apparaissent. En général il y en aura même plus que l’année précédente.
    Si vous couvrez le sol avec un plastique noir ou une vitre le sol chauffera encore plus vite.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Erika — 20 maart 2013 09:28

    Bonjour, j’aimerais savoir à quelle distance d’une maison on peut planter un bananier. Ses racines risquent t’elles d’endommager la maison ?


  • Réaction de lapalmeraie — 20 maart 2013 19:15

    Bonjour

    Il y a absolument aucun risque que les racines du bananier puissent abimer votre maison.
    Non seulement les bananiers ne sont pas traçants tels que certains bambous par exemple, les racines ne sont pas assez costauds.
    Pour la distance il y donc que la taille du feuillage à tenir en compte.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de virginie — 7 mei 2013 15:00

    Bonjour

    J’ai coupé les parties mortes de mon bananier, il y a à peu près un mois. Depuis il sort des morceaux noirs je suppose des feuilles qui tombent au bout de 15 cm, maintenant c’est une tige blanche pouvez vous m’éclairer, je l’ai peut être trop coupé, il reste bien 60 cm de tronc merci pour tous vos conseil.

    Cordialement
    virginie


  • Réaction de lapalmeraie — 10 mei 2013 08:44

    Bonjour

    Ce sont les dernières parties pourri qui sont encore sorti. Il est tout à fait normal que la tige actuel soit très pâle, elle a été formé l’hiver avec un insuffisance de lumière. Les prochaines feuilles seront à nouveau vertes.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de virginie — 15 mei 2013 09:02

    Bonjour

    Merci beaucoup pour ces informations

    Cordialement

    virginie


  • Réaction de Steve — 16 mei 2013 09:26

    Celà fait 1 an que je me tâte à créer un jardin exotique mais habitant bruxelles, je n’osais pas vu le climat.
    Après avoir fait le tour de votre site, je vais me lancer cette année.
    merci beaucoup pour votre site et vos conseils.


  • Réaction de lapalmeraie — 16 mei 2013 14:50

    Bonjour

    En effet, si vous êtes prêt de faire un minimum d’effort, beaucoup est possible!

    Bonne chance et merci d’avoir partagé votre projet avec nous.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de mehdi — 26 juni 2013 04:34

    Bonjour,

    J’ai un bananier qui a complètement pourri, je l’ai donc coupé à ras du sol, j’ai 2 rejets qui eux poussent très bien et la question que je me pose est la suivante: n’est il pas dangereux de laisser la racine du pied mère qui à pourri pour les rejets qui eux même risque de pourrir ou alors dois je laisse cette racine qui ce décomposera elle même avec le temps sans que cela n’atteint les racines des rejets? vu qu’à la base les rejets sont accolés au pied mère.

    Merci de vos réponses à l’avance.


  • Réaction de lapalmeraie — 26 juni 2013 20:21

    Bonjour

    Vous pouvez laisser tout comme ça.
    Les racines de la plante mère finiront par former un compost qui favorise la croissance des rejets.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Silvana — 27 juni 2013 15:16

    Bonjour,

    J’ai un bananier d’appartement, on l’a mis dans un grand pot. Il pousse plutôt bien, mais les racines montent en surface. Est-ce qu’il faut l’enterrer plus? Ou ajouter simplement de la terre?

    Merci d’avance,


  • Réaction de lapalmeraie — 28 juni 2013 06:58

    Bonjour

    Vous êtes sûr qu’il s’agit de racines et non de rejets?
    S’il s’agit réellement de racines, le plus simple est d’ajouter un peu de terreau au pot.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de mehdi — 28 juni 2013 15:45

    Bonjour,

    Tout d’abord merci de votre réponse, excellente rapidité.

    Je viens de remarquer en surface de mon bananier, qu’il y avait des moucherons par centaines qui se balader… est ce normal qu’il y a tant de moucherons? d’ou sortent-elles ces bêtes? sachant que je n’ai jamais eu ce problème… est-ce néfaste pour le bananier? faut-il effectuer un traitement? problème de terreau?…

    Merci à vous.


  • Réaction de lapalmeraie — 29 juni 2013 10:56

    Bonjour

    Il s’agit surement de mouches de terreau. Ces mouches ne sont pas nocives pour les bananiers. Elles sont attiré par le terreau humide où elles pondent leurs oeufs. Les larves vivent des racines molles telles que les racines des fougères. Essayez de garder votre terreau plus sec, arrosez par la soucoupe ou couvrez votre terreau avec une couche de sable pour vous en débarrasser.

    En règle général on veut s’en débarrasser de ces insectes comme personne aime d’en avoir partout dans la maison. Pour cela il faut être tenace puisque la cercle de vie de cette insecte prend environ une semaine. Le problème peut donc très rapidement s’amplifier.

    Pour commencer il faut savoir qu’elles ont besoin de terreau humide pour pondre ces oeufs. La ou c’est possible gardez le terreau plus sec et optez pour un arrosage par la soucoupe.

    Vous pouvez aussi utiliser les pièges collants. Passer également pendant environ deux semaines quotidiennement avec le tuyau d’aspirateur pour aspirer les mouches qui se promènent sur la terre. En tapant avec le tuyau sur le côté du pot elles sortent de la terre.

    Mais le meilleure traitement reste une arrosage avec un insecticide de BayerGarden, ‘Admire’. Même si les mouches de terreau ne sont pas mentionné sur l’emballage, une semaine après le traitement on voit déjà du résultat.
    Seul problème, comme le produit est retiré de la vente dans certaines pays, il n’est pas toujours facile d’en trouver.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de mehdi — 13 juli 2013 11:38

    Bonjour,

    Encore merci de votre réponse si rapide!

    Cependant je me pose une question sur mon bananier:

    Lorsque je sors mon bananier en plein soleil, ses feuilles se plient vers le bas et une fois que je le rentre à l’intérieur, c’est a dire mi-ombre, ses feuilles remontent vers le haut, est-ce que ce phénomène est normal?

    Merci de vos réponse à l’avance.


  • Réaction de Alex — 16 juli 2013 14:27

    Bonjour

    je viens faire une bouture a partir de ma plante mère et je voudrai savoir si je peux la mettre sous lampe hydroponique pendant la saison froide, et si oui combien d’heure?

    Est ce que dégager les rejets de la plante mère permet une meilleur croissance de celle ci?


  • Réaction de Alain — 21 juli 2013 17:44

    Bonjour .J’habite à 900 mètres en Haute-Savoie . Même en protégeant mon bananier entre 4 palettes remplies de feuilles mortes avec un toit imperméable je n’arrive pas à le conserver . De plus , j’en replante un au printemps chaque année mais il végète et ne dépasse pas 40 centimètres . Qui peut m’aider à résoudre ce problème s’il y a une solution ? Merci pour vos réponses


  • Réaction de Thierry - Villette — 10 augustus 2013 03:13

    Bonjour,
    J’ai crée en mai, un espace exotique en extérieur avec notamment 3 bananiers Musa Bajoo (tronc environ 1,40m) qui ont pris environ 20 a 25 cm en 3 mois et avec 9 rejets (5 a 20 cm)
    Le pépiniériste qui m’a vendu les bananiers me conseillait, pour l’hiver, de couper les troncs à 40 cm du sol et de les protéger comme vous le décrivez.
    J’ai lu attentivement vos conseils et les expériences relatées sur votre page, et j’ai l’impression qu’il est possible de couper simplement les feuilles. Cette solution me rassure car j’ai peur qu’en coupant coupant les tronc à 40 cm je ne puisse pas profiter de mes bananiers a la prochaine bonne saison.
    Quelle est la croissance d’un bananier ? Combien de temps pour passer de 40 cm à 2 m ?
    Dans vos conseil, je crois comprendre que les tronc des bananiers doivent être paillés au delà de leur extrémité. Quel type de couverture étanche conseillez-vous ? Je pensais couvrir avec un voile d’hivernage et un sac plastique par dessus.
    Est ce que je peux laisser les rejets en place et recouvert par la paille ou est-il préférable de les retirer pour les mettre en pots pendant l’hiver ?
    Dans cet espace, j’ai également des cannas enterrés dans des pots afin de les retirer facilement en hiver. Ils se multiplient de manière importante. Je me pose la question de planter quelques pieds en terre au printemps prochains. Qu’en pensez vous pour les problèmes de froids et comment les protéger ?
    Merci par avance pour vos réponses et conseils


  • Réaction de mehdi — 10 augustus 2013 11:18

    Bonjour,

    Aucune réponse pour ce phénomène de feuille qui se plient vers le bas quand j’expose mon bananier en plein soleil et une fois en mi-ombre elles se relèvent? juste savoir si cela est normal…

    Autre question: si je décide de laisser pousser les rejets du bananier mère, cela influence t-il sur la pousse et la fructification?

    Merci de votre réponse.


  • Réaction de lapalmeraie — 12 augustus 2013 12:33

    Bonjour

    Désolé pour le retard causé par mes vacances.

    Il est tout à fait normal que les feuilles se plient vers le bas à l’extérieur. C’est un signe que le bananier a soif. Pas impossible en plein saison sous le soleil.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de lapalmeraie — 12 augustus 2013 12:58

    Bonjour

    Désolé pour le retard causé par mes vacances.

    Vous pouvez placer la plante sous lampe mais une pièce chauffé et suffisamment claire devrait suffire pour garder une croissance durant l’hiver.

    En effet, sans rejets la plante mère garde tout son énergie par sa propre croissance.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de lapalmeraie — 12 augustus 2013 19:15

    Bonjour

    Désolé pour ma réponse tardive, j’étais en vacances.

    Pour la raison que vous décrivez je ne protège plus mes bananiers sur place. Je les déterre après les premiers gelés nocturnes et je les gardes au sec. Ainsi je n’ai plus de perte.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de lapalmeraie — 26 augustus 2013 07:14

    Bonjour

    Désolé pour ma réponse tardive, j’étais en vacances.

    Je suis d’accord avec vous qu’il n’y pas de raison de couper le tronc pour protéger le bananier. Couper simplement les feuilles et protégez ensuite comme vous le décrivez (voile + bâche). Par contre, dépendant de votre climat le succès de cet méthode peut varier. Personnellement je préfère déterrer le bananier pour le garder au sec. Comme vous avez plusieurs bananiers il est peut-être intéressant de tester les deux méthodes pour voir par vous même quel méthode vous convient le plus.

    Concernant la protection sur place; en effet vous pouvez laisser les rejets en place. Néanmoins, si vous les tirez pour les empoter vous auriez des plantes de réserve en cas ou la protection dehors n’a pas été une réussite.

    Pour la croissance je peut vous dire que c’est plutôt vite mais tout dépend des conditions locales. Avec un sol riche, suffisamment d’eau, chaleur et engrais, la croissance est au top avec une nouvelle feuille tous les jours.

    Les Canna’s je les plante toujours en pleine terre. Certains espèces résistent relativement bien au gel mais personnellement je retire tout juste avant l’hiver pour garder tout au sec (comme les bananiers) jusqu’au printemps prochain.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de lapalmeraie — 26 augustus 2013 07:24

    Bonjour

    Désolé pour ma réaction tardive, j’étais en vacances.

    Ce phénomène n’est que une réaction à une évaporation trop élevé durant la journée ensoleillé. Plus d’eau devrait arrêter cette réaction.

    Laisser les rejets en place est ce qu’il y a de plus naturel. En pleine terre les effets sur la croissance de la plante mère sot négligeable.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de mehdi — 5 september 2013 16:48

    Bonjour,

    Tout d’abord merci de votre réponse mais cependant je ne vais pas priver mon bananier d’arrosage, je laisse donc faire la nature.

    J’ai une question: est ce normal que mon bananier produit des feuilles plus petites au fur et a mesure qu’il grandit? cela a t-il une importance ou pas?

    Merci d’avance.


  • Réaction de lapalmeraie — 6 september 2013 07:20

    Bonjour

    Soit c’est parce que votre bananier reçoit plus de lumière maintenant soit c’est parce que la floraison arrive.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de mehdi — 6 september 2013 18:24

    Bonjour,

    Merci de votre réponse.

    Je pense que cela vient de la lumière car si vous voulez mon bananier est placé en intérieur et chez moi on va dire que c’est mi-ombré, cela aura t-il de l’influence sur mon bananier qu’il n’y ait pas autant de luminosité que ça? dois je acheter un éclairage adapté pour apporté peut être ce manque de luminosité?


  • Réaction de lapalmeraie — 9 september 2013 06:25

    Bonjour

    Un éclairage spécial me semble être déjà assez poussé pour un simple bananier. Normalement même sans équipement spécialisé le bananier doit relativement bien pousser à l’intérieur. Par contre vous avez maintenant l’explication pour quoi les feuilles formées durant des périodes plus sombres sont plus étirées.

    Cordiamement
    La Palmeraie


  • Réaction de desnoux — 12 september 2013 08:54

    Bonjour,

    Je souhaiterais savoir si un bananier déjà adulte de 7 ou 8m

    craint tout autant le gel? Y a t il le même risque de devoir raser le tronc et qu’il doive regrandir à nouveau ? Ce qu’il ne pourra pas en vendée je suppose.
    On en vend à quelques kilomètres de chez moi.
    merci


  • Réaction de desnoux — 12 september 2013 09:10

    Ils me disent que de toute façon quand ils ont atteint cette taille ,ils peuvent repousser d’autant dans la saison si d’aventure il avait fallu le trancher.
    En noyant la motte tous les deux jours ou en laissant un tuyau suintant la semaine(telle serait mon idée) il gardera son feuillage vert.
    A savoir maintenant puisque qu’il est interdit d’arroser le gazon l’été chez nous si on peut le considérer comme une plante ou si c’est une herbe? Encore qu’une herbe qui donne des bananes!!…
    merci de vos réponses rapides
    Philippe


  • Réaction de lapalmeraie — 12 september 2013 16:09

    Bonjour

    Comme le bananier contient 80% d’eau il est très sensible au gel, n’importe sa taille ou son âge. Quand on parle de la résistance au gel il n’y que la motte qui résiste réellement.

    Concernant l’arrosage je ne suis pas spécialiste de législations de votre région mais il me semble évident qu’un bananier est considéré comme une plante.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de velosa — 15 september 2013 20:35

    bonjour je suis en Bretagne e jais trois beau bananiers que je connais pas le nom ni l’origine,car cet un espéce apporté d’Afrique il y a plus de 30ans qui continue a resister au climat de la Bretagne et dont on m’as fait cadeaux de un pied tout petit qui est mort avec le gel et de celui la aujourd’hui il y a trois, l’année derniere jais tout fait pour le proteger et avoir le plaisir de le voir grandir cet année, pour le proteger jais utilisé tout semplement l’herbe de la tonte de ma pelouse qui je mets dans mes parterres pour faire un paillage, et qui a la fin de l’été etait bien sec, jais aussi coupé les feuilles de mes bananiers mais pas le tronc, et avec l’herbe sec jais fais un igloo pour mes bananiers que je fait tenir avec une bache en fait jais utilisé le plastique a bulles que on utilise pour les colis fragiles, resultat ce que jais retrouvé mes chéres bananiers des les premiers rayons de soleil au printemps avec des feuilles qui etais en trains de sortir, jais aussi enlevé la bache, par temps clement ensoleillé avec temp + dans la journée pour laisser respirer et secher le paillage et ensuite le soir rebaché, je vais refaire de même cet année, je croise les doigts que l’hiver soit pas trop rude…
    je suis originaire de l’ile de Madeire et le bananiers chez moi on trouve chez tout le monde dans tout les potagers,et même la ou on le plante pas alors avoir un en bretagne pour moi cet tres important je tiens beaucoup a les garder .


  • Réaction de lapalmeraie — 16 september 2013 16:55

    Bonjour

    Merci d’avoir partagé votre expérience avec nous.
    Quand l’hiver n’est pas trop rude, cette protection passive convient parfaitement en effet.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de guilleman — 1 oktober 2013 22:16

    bonjour ,j’ai planté un musa mekong giant dans mon jardin au mois de juin dernier ,son stipe mesure déja 2 mètres et 40 cm de diametre, il as deja 3 rejetons qui ont poussés à environ 40 et 50 cm du stipe j’habite dans le nord de la france , que me conseillez vous pour cet hiver, j’aurais bien opté pour l’hivernage au sec mais il as de tres grosses racines tracantes et ses rejetons mesurent 30 cm environs, j’ai peur de le perdre car il est magnifique ,merci pour vos conseils ,
    colette


  • Réaction de lapalmeraie — 2 oktober 2013 16:04

    Bonjour

    Dans le Nord je vous donne plus de chance de réussite avec un hivernage au sec que avec une protection sur place.

    Les racines traçants ne sont pas un problème. Découpez simplement les racines trop longues et profitez pour séparer les rejets.
    La plante mère vous gardez au sec, un ou deux rejets au chaud pour que la croissance continue. Ainsi vous avez des bananiers en “back-up”.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Maxou — 11 oktober 2013 13:14

    Je fais part de mon experience.

    Cela fait 4 ans que.mon bananier résiste aux hivers rigoureux, qu’il fasse froid ou qu’il neige. Cette année particulièrement rude, il m’a meme fait 9 nouvelles pousses au printemps. Voici ma méthode que je renouvelle et améliore tous les ans… j’ai créé un tipi (indien) avec 3 barres de fer et j’enroule tout autour d u bidime blanc (ce que l’on met sur les routes) ainsi mon bananier ne craint pas l’humidité, il respire (primordial) et il a de la lumière. Toute l’année, je lui verse les herbes de la tonte et je coupe les feuilles avant l’hiver. Bien sur une partie du tronc devient molle mais je ne le coupe pas. J’enlève juste cette partie pourrie et c’est reparti pour 1 tour !!!


  • Réaction de muriel — 13 oktober 2013 16:59

    Bonjour,
    J’ai un musa basjoo qui a fait plein de rejets et fait une feuille dès q’une est ouverte, donc apparemment tout va bien, sauf qu’il ne grandissent pas, ils ne dépassent pas 50cm et n’arrête pas pourtant de faire des feuilles. Je suis tombé sur un nain??!
    Merci pour votre aide


  • Réaction de lapalmeraie — 14 oktober 2013 16:30

    Bonjour

    Merci pour ce partage.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de lapalmeraie — 15 oktober 2013 07:15

    Bonjour

    C’est très bien possible.
    Mon Musa acuminata ‘Super Dwarf Cavendish’ n’a jamais dépassé les 50cm non plus mais se porte très bien. D’ailleurs, il n’y que sa petite taille que le différencie de son grand frère le Musa a. ‘Dwarf Cavendish’.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Amelie — 20 oktober 2013 13:53

    Bonjour,
    Nous avons un musa bajow et habitons à Aix en Provence. Nous hésitons avec la technique au sec car fastidieuse et n avons pas d espace pour le garder à 5 degrés. Pensez vous que la méthode extérieure abritée comporte un risque dans le sud ?
    Merci beaucoup
    Bonne journée


  • Réaction de lapalmeraie — 21 oktober 2013 07:42

    Bonjour

    Je ne connais pas le climat exact d’Aix mais je sans convaincu que vous ne subissez pas au tant de gel que nous dans le Nord. Vos chances avec une protection sur place sont par conséquence plus élevées.
    Sachez juste que le gel persistent peut faire beaucoup de dégât. Prévoyez donc une source de chaleur (guirlande lumineuse, câble chauffant ou même encore une bougie) pour le cas ou les températures chutent durant des jours entières.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Amelie — 21 oktober 2013 19:35

    Merci beaucoup pour votre réponse rapide.
    A bientôt


  • Réaction de Olivier — 13 november 2013 11:56

    Bonjour,

    Nous avons 2 bananiers de la même espèce depuis 2 ans mais je ne saurais vous dire le nom et habitons près de Nice
    Le premier bananier a fait des bananes (jusqu’à présent logique) puis ensuite a commencé a pourrir et puis est mort.
    Le second suit le même chemin. Les bananes sont vraiment petites et je pense encore en mode croissance. (Enfin peut être maintenant au vu des températures )

    Auriez vous une idée de comment éviter cette mort du bananier ?

    Faut il le couper a 20cm du sol afin de le sauver ?

    Autre suggestions ?

    Je m’excuse pour le peu d’information que j’ai.

    Merci d’avance

    Salutations


  • Réaction de lapalmeraie — 14 november 2013 07:49

    Bonjour

    Si vos bananiers ont atteint la floraison c’est justement parceque vous vous en êtes très bien occupé. Il est tout à fait normal que la plante meurt après la floraison, par contre, des rejets seront formés pour prendre la relève. Après la floraison vous découpez la plante mère à quelques cm’s du sol, ceci incitera la formation de rejets. Ensuite la cercle peut recommencer.
    Si vous le désirez il est également possible de séparer les rejets et ainsi multiplier votre plante.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de CAUWELIER CELINE — 15 juli 2014 13:39

    BONJOUR MON BANANIER A DES PETITES BETES VERTES SUR SES FEUILLES ET DES TOUTES PETITES BETES BLANCHES DANS LA TERRE QU ES CE QUE C EST ET QUE DOIS JE FAIRE MERCI


  • Réaction de lapalmeraie — 28 juli 2014 10:31

    Bonjour

    Désolé pour ma réponse tardive, j’était en vacances.
    Les bêtes vertes me semblent des pucerons qui nécessitent une traitement. Dans votre centre de jardinage vous trouvez le nécessaire. Traitez bien toutes les parties de la plante et répétez une semaine plus tard.
    Les bêtes blanches dans le terreau ne sont pas nocives mais aident justement à amélioré le qualité de votre terre.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de chantal — 15 augustus 2014 21:20

    Bonjour,

    Je viens de lire toutes les questions/réponses. Habitant en moyenne montagne où il peut faire allègrement -20° voire moins, j’ai donc décidé de garder mon Musa Basjoo en pot pour m’éviter la corvée de le sortir (mon dos est en mauvais état).

    Il est encore petit (50 cm) mais pour qu’il soit au mieux quel pot me conseiller-vous ? Un grand d’emblée (genre poubelle de 80l) ou augmenter la taille chaque année (j’ai pû lire tout et son contraire à ce sujet sur le net..)?

    Je pense le faire hiverner avec les Cannas à la cave. Je n’arrose jamais ces derniers mais devrais-je arroser le bananier ? En fait je n’ai pas réussi à comprendre si il fallait ou non (et si oui à quelle fréquence) ou si cela dépend de la taille du pot, etc ?

    Avec mes remerciements anticipés
    Cordialement

    Chantal


  • Réaction de chantal — 15 augustus 2014 21:23

    oups rectification : “me conseillez-vous” désolée je ne m’étais pas relue !


  • Réaction de lapalmeraie — 18 augustus 2014 08:02

    Bonjour

    Comme vous avez lu sans doute, je ne suis pas grand fan de la protection sur place et encore moins avec des températures si loin en dessus de zéro!

    Par contre je ne suis pas convaincu que c’est moins lourd de garder votre bananier en pot. Non seulement il sera moins autonome et nécessitera donc plus d’arrosages, il faudra quand même le déplacer chaque hiver et en pot il sera nettement plus lourd.

    Le déterrer c’est un jeu d’enfant en plus et se fait en quelques minutes seulement. 4 coups de pelles au tour à 20cm du stipe et vous pouvez soulever la souche en utilisant la pelle comme levier. Secouez ensuite un peu pour faire tomber la terre et le tour est joué.

    Pour la taille de pot il faut prendre la taille qui vous convient le mieux. Tout est possible mais trop gros rend chaque déplacement du bananier fastidieux et trop petit n’est pas très pratique comme le bananier risque de tomber au moindre coup de vent et la terre sèchera beaucoup plus vite. Avec le même entretien un bananier en petit pot ne grandira donc pas beaucoup mais si on adapte l’arrosage et le dosage de nutritifs il grandira tout aussi vite.

    Personnellement je n’ai plus arrosé mes bananiers non plus comme il n’a pas cessé de pleuvoir. Veillez juste à que la terre reste toujours humide durant cette saison. Heureusement le bananier montre également très clairement quand il est en manque d’eau; les feuilles tombent beaucoup plus que d’habitude.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de christophe — 8 september 2014 20:19

    Bonjour,
    J’habite en Belgique, je ne suis pas vraiment fan de laisser les bananiers (Musa Basjoo) dehors l’hiver, je les ai plantés en pleine terre ce printemps, pensez vous que je puisse les déterrer chaque année en octobre et les mettre en pot pour passer l’hiver dans une veranda et à une température de +- 10 degrés et les replanter au printemps en pleine terre chaque année plutôt que d’utiliser le méthode à sec?


  • Réaction de lapalmeraie — 9 september 2014 07:14

    Bonjour

    Bien sûr. Par contre sachez que la croissance sera quasi nulle à cette température, c’est pour cette raison qu’il n’est pas vraiment nécessaire de les empoter. Par contre c’est plus propre à voir bien entendu. N’arrosez que le minimum, question que la motte ne sèche pas complètement.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de christophe — 9 september 2014 12:53

    merci pour votre réponse tres rapide

    cordialement,


  • Réaction de Salomé — 21 september 2014 21:19

    Bonjour , j ai fait l acquisition d un musa basjo en pot achete en jardinerie , tout d abord je souhaiterais le rempoter car le pot est vraiment petit . Ensuie je dispose d une terrasse assez grande me permettant de le cultiver a extérieur et possibilité de le mettre en terre . J ai un grand bac aménagé dans la terrasse me permettant de cultiver en pleine terre .
    Je me pose alors plusieurs questions . Dois je penser le mettre en pleine terre l été prochain ? Au risque qu il ne devienne pas trop haut . Ou puis je me cultiver en pot , même si je devrais changer de pot tous les printemps . Pour cet hiver puis je le laisser dans son pot et le mettre au salon par exemple ?


  • Réaction de lapalmeraie — 22 september 2014 07:03

    Bonjour

    Vous pouvez le garder en pot ou le planter en pleine terre dès l’année prochaine. En pleine terre il deviendra plus grand et sera plus autonome. En pot il faut arroser plus souvent.

    Pour l’instant vous pouvez le rempoter et le cultiver dans votre salon. Les années suivantes, si le bananier devient trop grand pour votre salon, vous pouvez soit le protéger sur place soit l’hiverner au sec comme décrit dans cet article.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Salomé — 22 september 2014 07:44

    Merci beaucoup pour votre réponse . Je l ai rempoté hier mais j ai l impression que le pot n est pas assez grand . Je suis passée d un pot de 17cm a un pot de 21cm . Est ce que cela est suffisant ?


  • Réaction de lapalmeraie — 22 september 2014 15:38

    Bonjour

    Il n’existe pas vraiment de règle fixe pour la taille du pot. Sachez seulement qu’il faudra arroser plus souvent avec un pot plus petit. Avec un pot trop grand en revanche il peut être plus difficile de gérer l’humidité du sol.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Erkaa — 29 september 2014 14:22

    Bonjour, nous avons acheté une maison en Dordogne, et dans le jardin se trouve un beau bananier. Je n’avais jamais pensé que j’en ferais un jour l’acquisition ! Les propriétaires précédents nous avons dit qu’avant l’hiver, il faut “tailler” le bananier, c.à.d. couper les feuilles à ras du bord (j’estime qu’ils veulent dire tout près du tronc), pourtant il y a encore des feuilles vertes ! Et il me semble en bonne santé. Mais il y en a aussi des brunes (désséchées ?). Je le couvrirai comme ils ont dit, mais je doute pour le “tailler” ! Que risquons-nous si nous le taillons ? Merci !


  • Réaction de lapalmeraie — 30 september 2014 06:45

    Bonjour

    Les bananiers sont beaucoup plus simple à entretenir que l’on peut imaginer.
    Vous pouvez couper les feuilles avant l’arrivé de l’hiver ou seulement une fois qu’elles sont abîmées par les premières gelées nocturnes. Vous l’avez deviné juste, on coupe les feuilles à raz du tronc.

    On ne peut se tromper. Tant que les températures sont au dessus de 15°C le bananier continuera à pousser. Même si on lui a coupé toutes ses feuilles! Pire, même un bananier carrément décapité continue sa croissance. Vous pouvez donc également couper les feuilles abimées durant toute l’année.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de HENIN — 16 oktober 2014 15:52

    J’ai ramené de chez mon frère en Guadeloupe un rejet de bananier que j’ai planté en pot, il pousse très bien mais, je suis en appartement et il grandit trop vite, presque au plafond. Que puis je faire pour ralentir sa croissance??
    Je pense que le mieus serait de le replanter en pleine terre, j’avais envie de le proposer à des amis mais pour le transport se pose le problème de sa hauteur…est il possible de le couper et si oui à quel niveau???Merci d’avance


  • Réaction de lapalmeraie — 17 oktober 2014 10:35

    Bonjour

    En effet, vous pouvez “décapiter” votre bananier à n’importe quelle hauteur et il reprendra.
    Néanmoins il serait mieux de vous informer avant de quelle espèce il s’agit au juste car, les espèces tropicales ne résisteront pas chez nous en pleine terre!
    Vous pouvez également régénérer des jeunes pousses, en coupant la plante carrément à raz du sol. Gardez la terre plus sèche et peu après des jeunes pousses feront surface. En tout cas, s’il ne s’agit pas d’un Ensete bien entendu!

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de vincent — 18 oktober 2014 17:58

    bonjours je vous remercie encore pour tous c est conseils j ai 2questions a vous poser j ai des bananiers en exterieur pyrennee 450m d altitude je voulais savoir si en achetant un voile d hivernage et en coupant le stip a 30cm du bas je compte mettre une bache d hivernage et entoure tous les plants avec ou si je dois couper plus haut en mettant des bous de bois pour faire reposer la bache dessus
    ma 2em question je vien de recuperer 16 bananier que j ai enlevais les feuilles et mis dans mon salon pour passer l hiver en atendant avril ya un poele dans mon salon et j ai vu qu on dis de les mettre dans une piece non chauffe car ils hibernes l hiver doije les sortir du salon car il fera chaud ou esque sa les fera grandir et c est mieux merci de votre reponse cordialement


  • Réaction de lapalmeraie — 20 oktober 2014 07:34

    Bonjour

    Un voile (et donc une protection passive) n’est pas suffisant quand le gel persistera. Soit il faut couvrir d’abord avec une grosse couche de paille et ensuite entourer avec le voile et, si la température chute réellement, chauffer avec une guirlande lumineuse au tour. Si vous taillez le bananier ou pas n’a pas d’influence sur la façon dont vous protègerez votre bananier.

    Pour les bananiers à l’intérieur, vous pouvez les garder au chaud si vous avez suffisamment de lumière. Avec 16 exemplaires cela me semble peu probable. Gardez les à l’extérieur pour l’instant et rentrez les seulement une fois que les températures négatives s’annoncent. Gardez les au frais jusqu’au printemps.

    Cordialement
    La Palmeraie


Donnez votre réaction