Comment protéger son palmier en pot pendant l’hiver?

oktober 22nd, 2014 · 10 Comments


Avec l’hiver en perspectif, il est temps de se demander comment protéger toutes ses plantes. Pour les palmiers en pleine terre, on vous a déjà expliqué la méthode dans l’article « Comment protéger son palmier en hiver ? » Comme la méthode appropriée est différente pour les palmiers en pots, on vous explique tout dans cet article.

Quelle espèce?

Avant tout, il est primordial de connaitre de quelle espèce il s’agît pour connaitre les caractéristiques de votre palmier. Bien évidemment, c’est perdu d’avance si vous tentez de hiverner une espèce tropicale à l’extérieur. En général, une rusticité de -3°C veut dire que le palmier doit rentrer à l’intérieur avant l’arrivée du gel. Il existe également des espèces avec une rusticité au-dessus de zéro degrés. Le Bismarckia par exemple nécessite une température de 10°C au minimum ! Il serait donc préférable de l’hiverner dans une pièce chauffée durant l’hiver.
Pour les palmiers plus rustiques par contre, il est possible de les hiverner en pot à l’extérieur. Selon l’espèce, il peut être nécessaire d’appliquer la protection un peu plus tôt ou un peu plus tard mais les principes de base restent pareils.

“Un palmier en pot est plus sensible au gel !”

Rusticité

La résistance au gel exacte de votre palmier n’est pas toujours facile à déterminer. On trouve beaucoup d’infos contradictoires sur la toile et certains vendeurs estiment leur palmiers également excessivement rustiques. Il n’est pas rare de tomber sur des Trachycarpus fortunei proposés en vente avec une étiquette mentionnant une rusticité de -25°C. C’est considérablement plus que sa rusticité réelle de -18°C.

Sachez que la valeur mentionnée n’est qu’applicable sur les spécimens adultes, en pleine terre et sous des conditions optimales. Un palmier en pot est plus sensible au gel ! En pot, les racines sont beaucoup plus exposées au gel qu’en pleine terre. On dit parfois qu’en pot, il faut diviser la rusticité par 2 ! Même s’il ne faut pas dramatiser non plus, il est nécessaire de prendre ses précautions.

Photobucket

La protection

  • Placez le palmier en pot contre la façade. Ainsi il profitera de la chaleur radiée et il sera plus à l’abri.
  • Placez le palmier sur quelque chose pour éviter le contact avec le sol froid. Quelques bloques, briques,… Tant que c’est suffisamment stable c’est bon.
  • Emballez le pot complétement avec une matière isolante. Comme cette matière ne doit pas obligatoirement respirer, le plastique à bulles est idéal. Ainsi vous évitez que les racines gèleront. Couvrez également le dessus du pot pour mieux régler l’humidité du terreau.
  • Quand les prévisions annoncent des températures trop basses pour votre palmier, rentrez le, le temps que ce gel persiste. Une pièce fraîche est parfaite. Pensez par exemple à votre garage, abri de jardin, … Une pièce chauffée convient moins à cause de la grande différence de température.
  • N’oubliez pas d’arroser votre palmier durant les périodes sans gel !

©La Palmeraie

Réagir?»

  • Réaction de Romain — 3 november 2014 21:17

    Bonjour,

    Je vous félicite pour votre site et pour les informations très claires.

    J’ai un Trachycarpus fortunei en pot d’une hauteur d’environ 1m70. J’habite en Suisse (en plaine, pas à la montagne) avec des températures similaires à Besançon. Il y a donc beaucoup de brouillard et d’humidité tout l’hiver et des températures sous les -5 degrés quasiment toutes les nuits de fin novembre à février. En cas de températures basses, il peut même faire jusqu’à moins 20 degrés durant certaines nuits.

    Est-ce possible de mettre le palmier dans le salon, près d’une fenêtre pour tout l’hiver?

    Merci d’avance.


  • Réaction de lapalmeraie — 4 november 2014 07:23

    Bonjour

    Je vous remercie!

    Je vous conseille de le garder plutôt dans une pièce claire mais non chauffée. Ainsi le palmier hiberne et reprendra sa croissance au printemps. Dans le salon n’est pas impossible mais la chaleur et la manque de lumière (malgré la fenêtre tout proche, les journées sont nettement plus courtes et plus sombres!) le palmier risque d’être déboussolé en plus de la choque thermique entre la température extérieure proche de zéro dégrées et le salon chauffé.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Mimi Castonguay — 8 november 2014 19:47

    Majesty Palm / Ravenea rivularis nom du palmier d’où il provient région de la Floride.
    Il mesure environ 7 pieds il fait de nouvelles feuilles MAIS les feuilles brunissent à l’extrémité d’une palme et non les autres… pourquoi ?

    Est-ce que je devrais enlever le pot dans lequel je l’ai acheté et le mettre dans un autre pot plus grand ?
    OU
    Si ce sont des mites/arraignées, car il y a des fils d’arraignées qui se forment ?

    Merci de conseiller.

    Mimi
    8 Novembre 2014
    Sherbrooke Qc.


  • Réaction de lapalmeraie — 10 november 2014 18:50

    Bonjour

    Il est toujours mieux de rempoter après l’achat vu qu’ils sont toujours vendu dans des pots relativement étroits. Si il y vraiment une attaque d’acariens, les feuilles devrait montrer des taches pales. Inspectez minutieusement les feuilles, éventuellement à l’aide d’une loupe et traitez si nécessaire.
    Néanmoins s’il n’y qu’une feuille qui présente des pointes brunes vous ne devez pas trop vous tracasser.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de J. Carlier — 7 december 2014 14:57

    Bonjour,

    Je vous remercie pour ce site super intéressant que je viens de mettre ne favoris… J’ai une petite question de débutant : J’ai recu cette été 2 Palmier (Trachycarpus fortunei) qui possède la rusticité la plus élevée si je ne me trompe… Etant dans les Ardennes ou les températures sont régulièrement en dessous de Zéro, je lis de tout et de rien sur Internet concernant L’hivernage. Il sont dans un petit container (+/- 25 Cm) en plastique depuis que je les ai reçu et aujourd’hui je les ai transféré dans de plus large container en plastique noir +- 60 Cm de largeur (avec 5 Cm de billes de drainage dans le fond et du nouveau terreau… Je me demandait si cela était suffisant et en les laissant dans un coin contre un mur a l’extérieur ou, si il était préférable de les rentrer dans un pièce comme une buanderie de +/- 10° mais ou l’éclairage est diffusé par l’unique fenêtre ou de les laisser sur ma terrasse ou le vent est plus fort mais le palmier disposera de plus de lumière et en recouvrant son pot d’un plastique de protection ???

    Voila, je compte les mettre en plein terre au printemps mais il doivent sortir indemne de l’hiver avant tout ;-)

    Merci d’avance pour vos conseils précieux avant qu’il ne soit trop tard…

    PS: Voici les photos de mes deux palmiers dans leur containers, je le trouve un peu fados et les pointes bizarre ?

    http://hpics.li/1cf7594

    http://hpics.li/ddc27da


  • Réaction de lapalmeraie — 8 december 2014 12:19

    Bonjour et merci pour cette chouette réaction.

    Je trouve vos palmiers très beau.
    Quand on les achète ils n’ont jamais une très beau feuillage.
    Attendez quand ils sont en pleine terre depuis deux à trois ans…
    Le plus grand pot ne lui fais pas de tord en effet. C’est mieux comme ça.

    Placez les contre votre mur, dans le coin de la terrasse pour l’instant.
    Seulement quand la température chute réellement, disons plus que -5°C vous pouvez soit les emballer, soit les rentrer (= plus simple?) le temps que ça se calme.

    Au printemps vous les plantez en pleine terre comme décrit sur mon site.
    L’hiver prochain (et les hivers prochains rudes) vous les protégez avec un parasol de plage placé au dessus. C’est le plus simple et le plus efficace pour garde le coeur bien sec. Couvrez le parasol avec une feuille de plastique pour vraiment l’imperméabiliser et fixez le parasol bien avec des cordes.
    Ainsi vous êtes tranquille pour quasi tout la saison. Seulement lors des vagues de froid il faut temporairement emballer un peu plus avec un voile d’hivernage.
    Je le fais ici depuis des années et je dois dire qu’ils sont magnifiques.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de justine — 16 oktober 2016 17:41

    bonjour,
    Alors pour répondre a vos questions.
    Il s’agit d’un phoenix canariensis en pots.
    j’habite dans le sud dans les landes.
    les températures les plus basses son -5 degrés.
    Les deux palmiers font un peut prés 1m50.
    Et les racines commencent a resortir je pense quil faut que je les changent de pots l’année prochaine ou croyez vous que je doit laisser comme sa. Surtout que c’est deja des gros pots 80 cm et je les l’ai planté cette été.
    Merci de me donner des conseils pour qu’ils passent un bonne hiver.
    Cordialement


  • Réaction de lapalmeraie — 17 oktober 2016 12:44

    Bonjour

    Le Phoenix canariensis résiste jusqu’à -6°C. En pot il est un peu plus sensible bien entendu comme les racines sont plus exposées. Si vous placez les pots contre votre façade et sur quelque chose pour éviter le contact avec le sol froid il devraient passer l’hiver sans trop de souci. Contre votre mur ils seront plus au sec et profiteront de la chaleur radiante. Au pire des cas vous emballez les pots avec une matière isolante pour mieux protéger les racines contre le gel. Si les températures frôlent la limite vous rassemblez les feuilles et entourez le tout avec un gros voile de forçage.

    Cette espèce peut en effet vite “consommer” toute la place disponible dans le pot et finit donc par se pousser hors du pot. Ainsi les racines deviennent de plus en plus visible. Si, comme dans votre cas, augmenter la taille du pot n’est plus envisageable, vous pouvez passer à la taille des racines. Au printemps vous couchez le palmier et vous le ôtez de son pot. Ensuite vous découpez avec une scie, une plaque de quelques centimètres du bas de la motte. Ensuite vous le replacez dans son pot et vous ajoutez un peu de terreau. Ainsi vous est repartie pour quelques temps.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de yannick — 31 oktober 2017 20:59

    bonjour,
    un trachy fortunei en pot avec un câble chauffant du pot au sommet, recouvert de papier bulle (pour le pot) de de toile d’hivernage c’est bien ?
    merci


  • Réaction de lapalmeraie — 2 november 2017 07:15

    Bonjour

    Uniquement pour passer les vagues de froid avec des températures extrêmement bas (: -15°C et plus bas) puisque le plastique ne respire pas et le palmier risque de moisir et pourrir.
    Au dessus de -10°C je ne protégerai que le pot pour éviter que les racines ne gèlent mais je laisserai le palmier tel qu’il est.

    Cordialement
    La Palmeraie


Donnez votre réaction