Toutes les espèces du genre Trachycarpus réunies!

februari 3rd, 2015 · 14 Comments

Grace à ses caractéristiques favorables, le Trachycarpus (Palmier Chanvre) est sans aucune doute, le palmier le plus populaire dans nos jardins. Il résiste bien au gel, grandit assez vite, demande peu d’entretien et est facile à semer en plus. Il n’est donc pas étonnant qu’il soit de plus en plus vendu. En général il s’agît du Trachycarpus fortunei, même si son ancien nom est toujours utilisé. Le Trachycarpus fortunei ‘Wagnerianus’ gagne également en popularité. Comme le genre Trachycarpus compte beaucoup d’espèces différentes, on vous propose une liste complète de toutes les espèces officielles.

Les espèces les plus populaires:

T fortuneiTrachycarpus fortunei (T. fortunei ‘Chusan’)

(ancien nom: Chamaerops excelsa)
Le fortunei est l’espèce le plus cultivé et le plus vendu. Il s’adapte très bien à notre climat humide et froid. Il est parfaitement possible de le semer à des températures avoisinantes des 20°C. On peut même le semer directement en pleine terre!  Les jeunes exemplaires ont une croissance plutôt lente mais une fois le stipe formé, la croissance s’accélère considérablement. Depuis quelques temps, on trouve également des fortuneis dénudés sur le marché. Leurs stipes ont étés débarrassés de leurs fibres caractéristiques. Cette modification purement esthétique, n’influence pas la résistance du palmier mais lui donne en revanche un autre style, plus tropical. Cette modification est parfaitement faisable par soi-même sur n’importe quel fortunei.
Résistance: -17°C

T wagnerianusTrachycarpus fortunei var. wagnerianus

(ancien nom: Trachycarpus wagnerianus, mais récemment changé en variété du fortunei)
Palmier très populaire, surtout ces dernières années. Il résiste bien au froid et l’humidité et convient donc parfaitement pour être planté en pleine terre. Son feuillage raide le rend plus résistant au vent que le fortunei. Comme il prend moins de place, il est souvent utilisé dans les endroits restreints comme la terrasse par exemple. Les jeunes exemplaires ont une croissance très lente mais ont un aspect “Bonsai”. Une fois plus grand, la croissance s’accélère et est comparable à celle du fortunei. Certains amateurs sont d’avis que le Wagnerianus est moins résistant au gel que le fortunei.
Résistance: -16°C

Photobucket

Les espèces moins courantes (et pas forcément reconnues):

T fortunei darjeelingTrachycarpus fortunei ‘Darjeeling’

Une variété du populaire fortunei mais qui provient de Darjeeling au Nord-Est de l’Inde. Les feuilles sont plus raides et plus compactes.
Résistance: -17°C

Trachycarpus fortunei ‘Hasan’

Le stipe ressemble fort à celle du T. fortunei ‘Tesan’ mais les feuilles sont plus petites et plus claires. Les fibres du stipe s’enlèvent facilement.
Résistance: -17°C

Trachycarpus fortunei ‘Kiril’

Une sélection de Trachycarpus fortunei provenant de la Bulgarie. Très demandé pour sa résistance au froid.
Résistance: -18°C

T fortunei MisanTrachycarpus fortunei ‘Misan’

Palmier très rare qui ne vit que dans quelques zones montagneuses et sauvages. Ce palmier reste relativement petit, les feuilles ont une couleur qui vire du jeune au vert.
Résistance: -17°C

T fortunei TesanTrachycarpus fortunei ‘Tesan’

Espèce rare avec un stipe gros et relativement petit. Les feuilles sont grosses et épaisses. Les graines assez grandes (les plus grandes du genre Trachycarpus) sont couvertes d’une fine couche blanche.
Résistance: -17°C

T fortunei WinsanTrachycarpus fortunei ‘Winsan’

Espèce rare qui ressemble fort au fortunei à part que les feuilles sont totalement rondes. C’est à dire que les folioles sont posé tout au tour de la pétiole (360°).
Résistance: -17°C

T geminisectusTrachycarpus geminisectus

Une espèce hors de commun dans le genre Trachycarpus. Les feuilles comptent environ 40 folioles qui se présentent deux par deux. D’ou vient le nom geminisectus (= gémeaux). Les feuilles sont épaisses et donnent la sensation d’être fait en cuir. Le dessus des feuilles est vert foncé, en-dessous les feuilles sont plus claires. Cette espèce provient du Nord de Vietnam et de la Chine, non loin de la frontière de Laos et Vietnam.
Résistance: -10°C

Trachycarpus latisectus (T. sikkimensis)

(ancien nom: Trachycarpus martianus var. latisectus T latisectusmais récemment dévenu une variété de l’espèce martianus.) Son nom latisectus réfère aux folioles larges, l’un des caractéristiques de ce palmier (5cm de large environ). En général, les feuilles sont plus brillantes que celles du fortunei. Le stipe est lisse et les graines ont la forme des graines de café (typique pour les T. martianus). L’habitat du latisectus n’est pas très étendu. Ce palmier provient des Himalayes Sikkim dans le Nord-Est de l’Inde. Les jeunes plantes préfèrent un emplacement à l’ombre et sont parfois sujets au infections d’acariens.
Résistance: -8°C

Trachycarpus martianus

T martianus Khasia Hills1Trachycarpus martianus ssp khasyana (T. martianus ‘Khasia Hills’)

Probablement l’un des Trachycarpus le plus beau. Les folioles sont longues et vertes claires. Le stipe est lisse et fin. Malheureusement ce palmier est moins résistant que les autres espèces.
Résistance: -6°C

T. martianus 'Nagaland'Trachycarpus martianus ‘Nagaland’

Les feuilles vert-claires et gracieusement pendues, comptent beaucoup de folioles. Pour cette raison il a une allure tropical, tout à fait l’opposé du T. wagnerianus. Très peu d’information est disponible sur sa résistance mais probablement c’est une des espèces le moins résistante.
Résistance: -6°C

T martianus NepalTrachycarpus martianus ‘Nepal’ (T. martianus ssp martianus)

Cette varieté a les mêmes caractéristiques que le ‘Khasia Hills’ mais provient surtout du côté Nord de l’Himalaya à des plus grands altitudes. Pour cette raison résisterait mieux au froid que le ‘Khasia Hills’. Ses feuilles sont plus foncées mais plus petites et comptent moins de folioles.
Résistance: -6°C

T nanusTrachycarpus nanus

Le plus petit du genre Trachycarpus. Ce palmier ne forme quasi pas de stipe. Ce beau palmier a des folioles assez longues qui virent, à l’age adulte, au bleu. Très résistant au froid dans un emplacement sec mais à croissance lente.
Résistance: -17°C

T oreophilusTrachycarpus oreophilus (Thai mountain fan palm)

Palmier provenant du Nord de Thailand des régions montagneuses oú il pousse sur les rochers calcaireuses à un altitude de 2000 mètres. En consequence ce palmier peut être envahi par des nuages pendant des journées entierres. Il a un stipe lisse et des feuilles magnifiques. Il resemble le plus au Trachycarpus manipur. Cette espèce n’est pas encore vendu en plus grands tailles que des jeunes pousses.
Résistance: -8°C

T princeps b-sTrachycarpus princeps (blue silver)

Très demandé par les amateurs. Le caractéristique du princeps est la couleur blanche/argenté en-dessous de ses feuilles. Cette couleur est souvent accentué par son nom (blue/silver). Le T sp. ‘Nova’ a souvent été vendu sous le nom “princeps green”. Ce dernier est beaucoup moins spécial par absence de cette couleur en-dessous des feuilles.
Résistance: -15°C

T. raveniiTrachycarpus ravenii

A nouveau une nouvelle découverte dans ce genre. Cette espèce à été découvert dans une espace calcaireuse et limitée à 1700m d’altitude à Laos. Cette espèce a ainsi agrandi l’habitat du Trachycarpus encore un peu plus vers le Sud/Sud-Est. Ce palmier porte le nom du Prof. Peter H. Raven.
Résistance: -10°C (?)

Trachycarpus sp. Kumaon

Cette espèce est une proche du fameux takil mais se trouve néanmoins à des altitudes inférieure du même habitat. Tout comme le takil, l’espèce Kumaon a des pétioles et le dessus des feuilles poilues. Sa croissance devrait être supérieure à la croissance du takil et il résisterait mieux au froid que le fortunei.
Résistance: -17°C (?)

T sp Naini TalTrachycarpus sp. Naini Tal

Provient de la région du Naini Tal, Khumoan, du Nord de l’Inde. Le Naini Tal vit à des altitudes de 2400 mètres. Ce palmier était découvert en 1994 étant un “T. takil” ce qui sembler être incorrect par la suite. Génétiquement il est très proche du fortunei, par contre il est plus long. Les feuilles et le stipe sont egalemment plus grands. Tout propriétaire de ce palmier sait qu’il est plus resistant que le fortunei et qu’il pousse plus rapidement. Ce palmier est pour ces raisons très populaire dans les pays de l’est.
Résistance: -17°C

T sp NovaTrachycarpus sp. Nova (T. green princeps)

Au début, quand ce palmier était cultivé, il semblait de s’agir du T. princeps. Il est très proche du fortunei et a une croissance incroyablement rapide. Il est d’ailleurs le Trachycarpus le plus rapide. Les feuilles adultes semblent être douces et fines. Jeune, il resemble encore le plus à un martianus. Comme il a été découvert depuis peu de temps, très peu est connu sur ce palmier. Probablement c’est un palmier fin en gracieux une fois adulte.
Résistance: -11°C

T takilTrachycarpus takil

Il existe pas mal de confusion au tour de cette espèce. Souvent il est confondu avec le Trachycarpus sp. Naini Tal. Le takil provient également de la région Khuman, à des altitudes entre 1800 et 2700 mètres. Les folioles ne sont que partiellement séparées et le stipe n’est pas complètement couvert de fibres (contraire au Naini Tal). Les fibres et la forme des feuilles ressemble plus au T. princeps, manipur et oreophilus qu’au fortunei. Son habitat se trouve près des glaciers donc les exemplaires sauvages vivent quelques mois de l’année sous la neige. On le trouve aussi bien sur les plaines que dans les forêts. Il semble être résistant aux feux de brousse.
Résistance: -17°C (?)

T. ukhrulenseTrachycarpus ukhrulensis (T. sp. ‘Manipur’ – T. sp. Nagahills – T. sp. ‘Mount Victoria – T. sp. ‘Burma’)

Cette nouvelle révelation provient du Nord-Est de l’Inde à la frontière de Birma et à l’hauteur de Nagaland et Manipur. Ce palmier vit à des altitudes de 2000 mètres. Il a un stipe sans fibres, d’environ 15 mètre d’haut. Le caractéristique typique est que les feuilles sont plus rigides et blanches en-dessous, ce que lui donne l’aspect d’un T. princeps. Néanmoins il n’a pas autant de folioles par feuille et la couleur bleue n’est pas aussi intense. Selon l’habitat le nom peut varier mais génétiquement il font tous parti de la même espèce ‘ukhrulense’. Il est encore souvent appelé Trachycarpus manipur.
Résistance: -17°C (?)

Hybrides

T fortuneixwagnerianusTrachycarpus fortunei x wagnerianus

La fleur féminine du fortunei a été pollinisée avec la fleur masculine du wagnerianus. Ce palmier possédera des caractéristiques des deux espèces.
Résistance: -17°C

T. nanus x fortuneiTrachycarpus nanus x fortunei

La fleur féminine du nanus a été pollinisée avec la fleur masculine du fortunei. Ce palmier possédera des caractéristiques des deux espèces.
Résistance: -17°C

T. nanus x wagnerianusTrachycarpus nanus x wagnerianus

La fleur féminine du nanus a été pollinisée avec la fleur masculine du wagnerianus. Ce palmier possédera des caractéristiques des deux espèces.
Résistance: -17°C

Trachycarpus nanus x winsan

La fleur féminine du nanus a été pollinisée avec la fleur masculine du fortunei ‘Winsan’. Ce palmier possédera des caractéristiques des deux espèces.
Résistance: -17°C

T wagnerianusxfortuneiTrachycarpus wagnerianus x fortunei (T. takaghii)

La fleur féminine du wagnerianus a été pollinisée avec la fleur masculine du fortunei. Ce palmier possédera des caractéristiques des deux espèces.
Résistance: -17°C

Trachycarpus wagnerianus x nanus

La fleur féminine du wagnerianus a été pollinisée avec la fleur masculine du nanus. Ce palmier possédera des caractéristiques des deux espèces.
Résistance: -17°C

Disclaimer:

Les résistances au froid citées ne sont guere indicatives! Les informations sur certaines espèces peuvent varier fortement selon la source consultée. Nous avons préféré de rèster vigilant pour éviter des décèptions par la suite. En plus il y a également d’espèces très peu connue et/ou seulement récemment découvertes où il n’y pas toujours assez de information disponible.

Si malgré tout la soin porté à ce document, vous apercevez quand même une erreur ou absence, n’hésitez pas à nous contacter.

Source: GardenPalms, Coldplant et TropiRo, complété et vérifié par La Palmeraie ©

Réagir?»

  • Réaction de zissler — 3 februari 2015 21:08

    Bonsoir,
    Ce très gros travail de compilation sera très utile pour les amateurs de palmiers mais les nombreuses erreurs de tous types laisseront extrèmement dubitatifs les passionnés qui cherchent la rigeur scientifique.


  • Réaction de lapalmeraie — 4 februari 2015 09:30

    Bonjour

    Merci de votre retour.
    Les erreurs d’orthographe doivent disparaître bientôt, dés que la traductrice à pu vérifier tout.
    Des éventuelles erreurs de contenu sont pas désirables bien entendu mais pouvez vous être plus précis svp?

    Il faut savoir que le genre Trachycarpus est très controversé. Des nouvelles espèces et variétés sont proposées presque en permanence, pour être classées en-dessous une espèce existante par la suite. Il existe des nombreux rapports sur des recherches adn etc mais mon but n’est pas de proposer un document le plus complet. Je veux surtout proposer un sommaire simple et claire. Pour cette raison j’ai également inclus des espèces pas encore officiellement acceptées mais dont on parle beaucoup. Question de mieux retrouver de quoi il s’agit.

    Ensuite reste à savoir qu’il y encore des flous sur certaines espèces, ou les avis peuvent être très partagés. J’ai donc passé des heures à comparer les sources différentes et essayé de trouver le juste milieu mais je continue à mettre à jour ce sommaire.

    N’hésitez pas à partager vous idées sur ce genre pour que je m’approfondi à nouveau dans ces espèces.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de cabaret — 24 januari 2016 15:24

    Qu’elle type de palmier que l’on peut planter pour arborer un giratoire d’une entrée de ville.
    Merci de votre réponse
    Cordialement
    Serge CABARET
    Tel : 06 84 55 93 72


  • Réaction de lapalmeraie — 25 januari 2016 13:55

    Bonjour

    Le Trachycarpus fortunei me semble un bon choix.
    Cette espèce résiste bien au froid en ne nécessite quasi pas d’entretien.
    Sa croissance est plutôt modéré et il ne se développe pas trop en largeur.
    En plus il se sent bien dans tout type de sol.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de serge 17 — 26 januari 2016 10:08

    Bonjour
    Je dois dire que je suis moi aussi assez dubitatif sur ces nouvelles variétés de trachy que l’on ne cesse de découvrir. Ne serait-ce pas tout simplement pour certains d’entre eux une différence ( forme ) en raison de l’altitude et donc des caractéristiques climatiques plus que d’une réel variété? Je pense notamment aux martianus.


  • Réaction de lapalmeraie — 26 januari 2016 13:59

    Bonjour

    A vrai dire, il n’y a que 9 espèces officiellement reconnues dans le Genus du Trachycarpus selon le WCSP. Il s’agit de:
    T. fortunei
    T. geminisectus
    T. martianus
    T. nanus
    T. oreophilus
    T. princeps
    T. takil
    T. ukhrulensis

    Néanmoins il existe belle et bien des différentes variétés qui sont indiscutablement différentes que l’espèce. Par exemple, le Trachycarpus fortunei var wagnerianus est tellement différent du fortunei classique que l’on peut les différencier sans problème.
    Pour d’autres il s’avère plus compliqué comme le T. sp. Nova par exemple qui était au sein de nombreuses discussions sur le fait s’il mérité vraiment une place apart.

    Vous avez tout à fais raison que certaines “dites” espèces ne sont que le résultat d’un phénotype légèrement différent suit à un adaptation aux nouveau habitat.
    J’ai quand même voulu recenser ces variétés et cultivars dans une seule liste parce que on entends tellement parler d’eux qu’on y perds parfois le Nord.
    Par contre, je reste quand même sur mes gardes car de temps en temps, les commerçants viennent également avec des espèces “rare” qui se vendent alors plutôt bien. Ensuite on découvre qu’il s’agissait tout simplement d’une espèce connue. Mon “T. sp. “Mount Victoria” par exmple n’est autre que le T. ukhrulensis.

    Sachez qu’ici il s’agit vraiment d’une histoire pour les collectioneurs. Pour tout autre personne les différences sont trop minimes pour vouloir le coût.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Lydie Thomas — 4 december 2017 20:44

    Quel difference entre le chamaerops et washingtonia. Lequel serait mieux autour d’une piscine. Merci


  • Réaction de lapalmeraie — 5 december 2017 10:23

    Bonjour

    Ce sont deux palmier assez différents. Le Chamaerops rest plus compacte et puisque il forme des rejets aux pied il a des allures d’une arbuste. Il est rustique jusqu’à -12°C sous conditions optimales et ne nécessite donc pas vraiment de protection hivernale si l’hiver n’est pas trop extrême voir humide. Le Washingtonia devient beaucoup plus grand et connait une croissance très rapide. Ce palmier est très joli mais également moins résistant au froid. Il résiste jusqu’à -6°C et peut donc nécessiter une protection hivernal active selon votre région.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de WAIK — 30 april 2019 16:04

    Bonjour,

    j’ai planté un trachycarpus wagnerianus en pleine terre. Le stype mesure 1m10. Il était en pot de puis 7 ans mais n’a pratiquement pas grandit depuis que je l’avais acheté. C’est pour cette raison que j’ai décidé de le planter en pleine terre pour qu’il grandisse enfin. J’ai entendu que le type wagnerianus est moins grand que le fortunei. Pensez vous qu’il va maintenant pousser et grandir fortement ? Sachant que pour moi il est adulte car il sort des graines noires.

    j’aimerai qu’il puisse atteindre 3mètres de haut mais sa croissance est peut être terminé, comment le savoir ?

    merci pour votre retour


  • Réaction de lapalmeraie — 2 mei 2019 08:21

    Bonjour

    Le T. wagnerianus devient aussi grand que le fortunei classique mais il est beaucoup plus lent pour y parvenir selon mon propre experience.
    Le floraison et la production de graines se manifeste bien avant l’age/taille adulte et n’est donc pas signe d’un arrêt de croissance. En terre il poussera par contre plus vite qu’en pot mais seulement après une année d’arrêt, le temps de s’y installer et former des racines.

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de De coninck — 18 juni 2019 12:02

    Bonjours,ayant vécu en Italie les chamareops dit trachycarpus y sont souvent dépouillé de leur chanvre et il y en résulte que certains ont le stype violet et d’autres jaunâtres leur croissance aussi s’accelere En sous bois au climat doux par exemple et maintenant que cela fait 20 années que je suis retourné en Belgique je possède 5 grands trachy dont certains ont une croissance du stype de ouf 20cm par an un femelle de stype de 2m qui produit des graines en masse depuis 3 ans et a été planté tout petit en 2010 !! Les branches d’un mètre et l’evantail Des feuilles presque à 360° sous notre climat assez perturbé et avec des hivers qui peuvent brièvement dépasser -10 la nuit et des étés s’ouvrant pourris qui joue au yoyo 19° à 30° au choix !!! ;-)


  • Réaction de lapalmeraie — 18 juni 2019 14:26

    Bonjour

    Merci pour votre témoignage. Des Trachycarpus dénudées au stipe violet je ne connaissait pas.
    Avez vous des images (photos, vues Streetview, …) par hazard?
    Savez vous pourquoi les Trachycarpus la bas sont dépouillé de leur chanvre?

    Cordialement
    La Palmeraie


  • Réaction de Angel — 24 juni 2019 13:55

    Bonjour,
    Y a t il risque d’hybridation entre les différentes variétés de Trachycarpus : par exemple entre fortuneii et wagnerianus ?
    Merci


  • Réaction de lapalmeraie — 24 juni 2019 13:57

    Bonjour

    Tout à fait!
    On peut parfaitement croiser les différentes variétés.
    Certaines sont même connues sous leur propre nom comme noté dans le bas de l’article.

    Cordialement
    La Palmeraie


Votre réaction/question

Veuillez utiliser le site web FR pour insérer des photos !
Cliquez simplement sur ce logo pour accéder au site dans un nouvel onglet,
cliquez ensuite sur "COMMENCER L'ENVOI", choisissez vos fichiers, choisissez "ENVOYER"
et COLLEZ les LIENS obtenus dans votre commentaire ci-dessous.
Pour éviter le spam, les commentaires comportant plus de 3 liens ne seront publiés qu'après modération.